Bart Eeckhout

En octobre 2006, Filip Dewinter avait recueilli 33,5 % des suffrages à Anvers, un score inédit pour le parti d’extrême droite. Pourtant, ce soir-là, c’est en tant que perdant qu’il est entré dans l’histoire, car son principal rival avait fait encore mieux que lui. Depuis lors, Dewinter et son parti ne se sont jamais remis de ce revers.

Lire plus

Dans De Morgen, Bart Eechkout nous renvoie à nos propres contradictions. «Nous crions à l’envi que nous voulons moins de viande, moins de t-shirts, moins de voyages en avion, moins de ceci, moins de cela… Mais l’évolution du chiffre d’affaires de McDonald’s, d’Apple, de Primark ou de Zalando indique tout le contraire.»

Lire plus

Dans De Morgen, Bart Eeckhout déplore que certains de nos représentants politiques se servent de leurs nobles privilèges pour débiter sans cesse des idées creuses. Dernier exemple en date : les propositions à la petite semaine de la N-VA sur la nationalité.

Lire plus

Bart Eeckout jette un regard acerbe sur les dernières déclarations de la N-VA : « si vous estimez en avoir le devoir, poursuivez donc vos attaques à l’encontre des autres pouvoirs et gargarisez-vous des avantages que vous pourrez en tirer. Mais arrêtez de vous afficher partout comme l’ultime saint protecteur de notre État de droit. »

Lire plus

La pensée libérale de « la liberté avant tout » paraît sympathique et progressiste. Mais cette fausse impression défend dans la foulée le droit à l’addiction. Alors que dans le fond, il s’agit surtout de la liberté des lobbies, et non de celle des citoyens. Un édito de Bart Eeckhout pour De Morgen.

Lire plus

« Élaguer pour favoriser la floraison », c’est ainsi que le CEO d’ING Ralph Hamers qualifie ce processus, avec une insouciance caractéristique. Si l’on est un tant soit peu jardinier, on sait que quand on supprime la moitié des arbres, on est bien loin d’un simple ‘élagage’.

Lire plus

Pleurer: un signe de faiblesse ou d’humanité ? Au cours de l’histoire, les larmes des personnalités politiques ont toujours été interprétées de plusieurs façons. Les partisans de Bart De Wever attendent, eux, une autre attitude de la part de leur leader, dont l’image est aux antipodes de l’émotivité publique.

Lire plus

En dépit d’une actualité chahutée, Bart Eeckhout a décidé de nous parler de ce qu’il ne considère pas comme un fait divers : la mort d’un jeune garçon isolé de 19 ans. A qui la faute? Et comment éviter qu’un tel drame ne se reproduise?

Lire plus

La cruauté presque banale de l’attaque à la machette des deux policières à Charleroi a quelque chose de terrifiant. Nous en viendrions presque à croire que le risque d’un attentat terroriste est omniprésent. Il peut toucher n’importe qui, n’importe où et n’importe quand. Bart Eeckhout propose cependant une autre lecture de cet événement.

Lire plus

Qu’on qualifie la prévention de méthode douce ou d’approche politiquement correcte, tous les brasiers qui ont été allumés dans le monde ces derniers temps le prouvent: à elle seule, la répression ne mène qu’à l’atroce escalade de la violence et à rien d’autre.

Lire plus

Une fois de plus, le gouvernement fédéral est discrédité par la maladresse de sa ministre de l’Énergie. Aucun ministre appartenant à l’actuel gouvernement fédéral ou à la scène politique récente n’affiche un palmarès aussi entaché de gaffes.

Lire plus

Lorsqu’ils demandent aux citoyens de travailler plus dur et plus longtemps, les responsables politiques dissertent à l’envi sur l’avenir de « nos » enfants. Mais lorsqu’il s’agit d’assurer la viabilité de la planète, l’avenir importe peu, manifestement.

Lire plus

“Je m’indigne terriblement de l’hypocrisie du débat sur la mobilité. Pourquoi parle-t-on toujours du gouffre de la SNCB où l’argent du gouvernement disparaît, et jamais du régime de subventions, tout aussi importantes, octroyées à la circulation routière ?”

Lire plus