Michiel Martin

A Anvers, une politique de tolérance est appliquée depuis 1999 à l’égard des travailleurs du sexe. Les prostituées bénéficient désormais d’une assistance sociale et médicale et peuvent exercer leur métier en sécurité. « C’est à la fois de l’innovation, de la répression et de la prévention », estime la secrétaire d’État bruxelloise, Bianca Debaets.

Lire plus