Daar Daar logo

Netflix doublé en néerlandais? Attention, danger !

(cc) StockSnap via Pixabay

29 janvier 2020

Netflix doublé en néerlandais? Attention, danger !

Temps de lecture: 2 minutes
Traducteur Dominique Jonkers

Afin de se préparer à la guerre du streaming qui couve sur le territoire néerlandophone, Netflix compte proposer aux (jeunes) adultes des contenus doublés en néerlandais. La fin du sous-titrage ?

On dirait bien que le tabou qui pesait sur le doublage a été levé. Désormais, Netflix propose une version doublée en néerlandais de la série Fuller House (titre français : « La Fête à la maison : 20 ans après »), qui fait suite à la sitcom Full House (« La Fête à la maison »), mais aussi du documentaire The Great Hack (sur l’affaire Cambridge Analytica). Dans les colonnes du quotidien néerlandais NRC Handelsblad, la porte-parole de Netflix pour l’Europe du Nord, Rosanne Thesing, évoque un test destiné à vérifier si la formule plaît.

D’aucuns prétendent ainsi que le public intéressé par des contenus doublés serait de plus en plus nombreux. Dans le viseur : les ados, enclins au « multitâche », comme visionner un épisode sur leur tablette tout en gardant un œil sur leur smartphone. Conclusion de Netflix : il faut plus de contenus audio en néerlandais.

« En Flandre, la notion de doublage reste associée à une qualité médiocre »

Lieven De Marez, spécialiste des médias et professeur à l’université de Gand, n’est pas convaincu. « Certes, les comportements  des spectateurs évoluent. Les jeunes semblent aussi pratiquer le multitasking. On ne peut le nier. Néanmoins, le visuel reste prépondérant. Et en Flandre, la notion de doublage reste associée à une qualité médiocre. On est donc loin d’observer une demande massive pour des contenus doublés. »

En tout cas pour l’instant. Sur les chaînes pour enfants, il est rare d’entendre encore des versions originales et chaque nouvelle production Pixar ou Disney est d’office proposée en version flamande. Chez les tout-petits, le doublage est donc déjà la norme. Il n’est donc pas impossible que les adultes de demain n’aient jamais vu  de séries en anglais.

Retard en anglais

Faut-il s’en inquiéter ? En 2018, la Flandre reculait de plusieurs places dans le classement de l’Indice de compétence en anglais et plusieurs linguistes pointaient déjà le doublage du doigt.

Pourtant, dans l’édition 2019 de ce classement, la Flandre progressait de nouveau. Selon une récente étude de la KU Leuven, les enfants flamands de 10 à 12 ans connaîtraient plus de 3 000 mots de vocabulaire anglais avant même leur première leçon à l’école dans la langue de Shakespeare.

Selon l’auteur de cette étude, Elke Peters, professeure de linguistique à la KU Leuven, les faits sont là : les pays où les films et les séries sont doublés présentent un retard en anglais par comparaison à ceux où le sous-titrage est la norme.

« Si nous réduisons l’exposition des jeunes à la langue anglaise, leurs compétences linguistiques s’en ressentiront, tôt ou tard ».

© DaarDaar ASBL 2017 - Mentions légales - Vie Privée