DaarDaar

Le meilleur de la presse
flamande en français

Sammy Mahdi est-il le nouveau Conner Rousseau ?
01·06·22

Sammy Mahdi est-il le nouveau Conner Rousseau ?

Liliana Casagrande est journaliste pour le quotidien Het Belang van Limburg.

Temps de lecture : 2 minutes

Sammy Mahdi sera donc le nouveau président du CD&V. Il faut dire qu’il était le seul candidat en lice. Lors des précédentes élections, ils étaient sept. Cette absence d’opposition laisse penser que l’intéressé peut compter sur un large soutien interne. Ou que personne ne veut suivre les pas de Joachim Coens. Ce dernier, plus actif que jamais, vit étonnamment bien son départ. Comme si partir prématurément était un honneur.

Le vainqueur de ces « élections » sera annoncé en juin, lors d’une journée familiale organisée par le CD&V à Plopsaland. Depuis « The Ride to Hapiness » (célèbre attraction du parc, ndlr), par exemple. À noter que Bart De Wever, président de la N-VA, a choisi le même endroit pour sa rentrée politique en septembre dernier, se jouant ainsi du gouvernement fédéral. Cela dit, la Belgique n’est pas le seul pays où les chrétiens-démocrates s’effritent.

Lorsque la famille implose, il est très difficile de recoller les morceaux. La résurrection est une affaire de croyants. Les pays où les partis démocrates-chrétiens se maintiennent à flot sont plus conservateurs que le nôtre.

Conner Rousseau : « Je ne pense pas que ma participation à The Masked Singer ait nui à qui que ce soit. »

Les homologues francophones du CD&V ne font plus partie de la cour des grands depuis belle lurette. Et ce n’est pas faute d’avoir essayé de se réinventer. Ils sont passés de chrétiens-démocrates à humanistes. La dernière idée en date ? La création d’une sorte de mouvement citoyen baptisé « Les Engagés ». Fin juin, le CDH élira lui aussi un nouveau président : Maxime Prévot est pressenti à sa propre succession.

« Mahdi peut-il avoir le même poids au sein du CD&V ? »

La mue du sp.a, devenu« Vooruit », n’a pas non plus été prise au sérieux. L’emballage a changé, mais quid du contenu ? Voilà une question à laquelle Conner Rousseau a dû répondre à maintes reprises avant d’enfiler son costume de lapin (référence à l’émission « Mask Singer », ndlr). Entre-temps, il ressort de divers sondages que le message de Rousseau semble enfin faire mouche. Ou peut-être doit-il son salut à l’essoufflement de la vieille garde, incarnée par Frank Vandenbroucke.

Mahdi peut-il avoir le même poids au sein du CD&V ? Il parle en tout cas la langue du peuple, à la différence de nombreuses pointures du parti. Et il n’est pas homme à se défiler dans l’adversité. Bien au contraire. Est-ce suffisant pour renverser la vapeur ? Peut-être. Pour résoudre tous les problèmes ? Rien n’est moins sûr.

Quel discours les démocrates-chrétiens veulent-ils porter ? Il leur revient de trouver une réponse claire à cette question. Mais savent-ils seulement où aller ? Ils souhaitent jouer la carte centriste, mais d’aucuns estiment que leur voix ne serait pas écoutée au milieu de l’échiquier politique. La colère mène aux extrêmes. Fâché, on ne doute de rien. En mai, l’inflation a atteint des sommets jamais atteints depuis 40 ans. Et celle-ci n’est pas uniquement imputable aux coûts de l’énergie. Les années 1980 semblent de retour. Rappelons qu’elles n’étaient pas particulièrement joyeuses.

Jo Brouns, un « gars ordinaire » qui devient le nouveau ministre flamand pour le CD&V

Partager :
© DaarDaar ASBL 2021 - Mentions légales - Vie Privée