DaarDaar

Le meilleur de la presse
flamande en français

Variant britannique en Belgique : c’est la faute à Madame X, vraiment?
21·01·21

Variant britannique en Belgique : c’est la faute à Madame X, vraiment?

Une mère de famille d’Edegem est partie en vacances de ski en Suisse et a ramené le variant britannique en Belgique. Sa fille s’est rendue à l’école à Edegem qui a alors transmis le virus dans son école. Une professeure active à Kontich et à Edegem a ,à son tour, propagé le virus dans un établissement scolaire à Kontich. Les autorités de ces deux communes anversoises ont décidé de mettre tous les élèves, leurs parents et le personnel des écoles en quarantaine (plus de 5.000 personnes au total) pour éviter la propagation.

Temps de lecture : 2 minutes Crédit photo :

Image par Thaie de Pixabay

Auteur⸱e
Fabrice Claes
Traducteur Fabrice Claes

Presque personne en Flandre ne s’est jamais comporté de façon plus scandaleuse que la fameuse skieuse d’Edegem. Sauf Bart De Pauw, cela va de soi. Faut-il, dès lors, la pendre haut et court à l’arbre le plus haut du pays ? Si on y trouve encore une branche de libre, bien sûr, car on y a déjà pendu la chanteuse Natalia, coupable d’être partie en vacances sur l’île de la Barbade. Et Bart De Pauw, cela va de soi. Le tribunal populaire pourra-t-il juger l’affaire en comparution immédiate ou bien faudra-t-il que nous obtenions l’aval de l’agence flamande de la santé, dont l’avis met généralement plus de temps à arriver qu’un colis de bpost ? Car il n’y a pas de place pour la discussion quand il s’agit de la responsabilité accablante de madame. C’est même son bourgmestre qui l’a dit, tant il est vrai qu’à l’ère du variant britannique, le crime le plus ignoble, c’est de partir skier en Suisse.

Madame X d’Edegem pourra tout au plus plaider des circonstances atténuantes. La Suisse n’était pas son premier choix, mais il n’y avait pas encore de neige dans les Hautes Fagnes. Et quand bien même il y aurait eu assez de neige, Hervé Jamar aurait certainement bloqué l’accès à la région. Hervé Jamar, vous vous souvenez ? L’homme que Charles Michel, alors premier ministre, avait nommé, à sa grande stupéfaction, ministre du Budget alors qu’il ne savait pas distinguer un six d’un neuf. Pour faire amende honorable, Jamar avait rendu son tablier. Et en gage de récompense pour tant de loyauté et d’incompétence, Charles Michel l’avait nommé gouverneur de la province de Liège. C’est le variant belge de l’intégrité politique.

Bref : la skieuse d’Edegem, au pilori ! Elle ne mérite que le mépris de notre équipe de onze millions de citoyens irréprochables qui ne rencontrent pas d’étrangers dans des espaces intérieurs, sauf si nous avons quelque chose à fêter avec Le Parti, cela va de soi. Comme le dirait la chanteuse et actrice flamande Eline De Munck, qui a pris un selfie sans masque avec Alexander De Croo et Egbert Lachaert, rien n’est moins essentiel que le ski en Suisse, en tout cas pas la réception de Nouvel An de l’Open Vld. Excusons la pauvre Eline, qui s’est laissée emporter par un élan de liberté typiquement libéral, ce même genre d’élan que les libéraux du gouvernement De Croo n’ont pourtant aucun mal à réprimer au sein de la population.

Malheur à la scélérate qui a importé en nos contrées le variant britannique et mis en quarantaine un stade de football entier. Elle risque une amende et un sermon bien mérité de notre gouvernement. Et pendant ce temps-là, nous, l’équipe de onze millions de citoyens irréprochables, continuerons de propager avec nonchalance le variant traditionnel, tout en constatant la diminution vertigineuse du nombre de décès quotidiens, de 51 à 50. Heureusement, car notre patchwork de gouvernements et d’agences en tous genres ne se hâte pas de nous vacciner. Ne nous y trompons pas : c’est cette lenteur, et non madame X d’Edegem, qui coûtera des centaines de vies supplémentaires. La Grande-Bretagne vaccine six fois plus vite que nous. Ne serait-il pas temps d’importer le variant britannique du sens de l’organisation ?

Partager :
Mots clés :
© DaarDaar ASBL 2021 - Mentions légales - Vie Privée