Que signifie « komkommertijd », expression typiquement estivale?

6 août 2018 | Auteur : | Traducteur : Herve Voglaire Sanchez | Temps de lecture : 1 minute

Pour réaliser cet article, nous nous sommes basés sur les explications données par OnzeTaal, un site informatif sur l’étymologie et l’usage des mots en néerlandais.

DaarDaar vous explique l’expression néerlandaise « komkommertijd ». Cette locution au goût de cucurbitacée tombe à pic en cette période de sécheresses météorologique et médiatique.

Le mystère persiste quant à l’origine exacte de l’expression « komkommertijd », signifiant littéralement “saison des concombres”. Certaines sources avancent qu’il s’agit d’une traduction de l’expression anglaise cucumber time, jadis utilisée par des couturiers en période estivale.

Or au fil du temps, celle-ci s’est fait supplanter par taylor’s holiday, également tombée dans l’oubli depuis lors. Selon des étymologistes, il est néanmoins plus probable que komkommertijd provienne de l’allemand Sauregurkenzeit, locution dont l’origine se situe au 18e siècle.

La première occurrence en néerlandais, quant à elle, remonte (tout de même) à 1787. Dès la seconde moitié du 19e siècle, l’expression est largement usitée, tant et si bien que Multatuli, poète néerlandais, parlera du “cœur de la saison des concombres”.

Mais que veut dire “komkommertijd” ?

Signifiant littéralement “saison des concombres”, l’expression renvoie au calme de la période estivale, que l’on pourrait qualifier de période creuse ou de morte-saison tant l’actualité et le marché tournent au ralenti.

Aujourd’hui, l’expression se retrouve principalement dans les médias. Ils véhiculent des informations qui ne présenteraient aucun intérêt journalistique en dehors de ladite période. Auparavant, la saison des concombres tombait toujours en été.

Pour les cultivateurs, il s’agissait donc d’une période particulièrement active, tandis que c’était tout l’inverse dans bien des domaines. De cette coïncidence antagoniste est née l’association de la saison des concombres au désert médiatique et à l’inactivité ambiante.

Comme vous le savez, DaarDaar est constamment à la recherche de subsides et d'investisseurs. N'hésitez pas à nous soutenir via virement à DAARDAAR ASBL BE13 1430 9380 2539 ou via Paypal

Mots clés : , ,

Pixabay

DaarDaar

DaarDaar c'est le meilleur de la presse flamande en français. Nous rassemblons pour vous, chaque jour, les meilleurs articles et éditos de la presse flamande, accessibles en quelques clics.

Traducteur : Herve Voglaire Sanchez
Auteur :