Daar Daar logo

8 juin 2020

Les excursions sont de nouveau autorisées, et pourquoi pas visiter la Flandre ?

Temps de lecture: 4 minutes
Aubry Touriel
Auteur

À pied, en bateau ou à vélo, partez à la découverte de Flandre. DaarDaar vous propose une dizaine d’idées originales pour parcourir les cinq provinces flamandes. Vous êtes prêt.e ? C’est parti!

Depuis ce lundi 8 juin, vous êtes de nouveau autorisé à faire des excursions d’un jour en Belgique. Et pourquoi ne partiriez-vous pas à la découverte de la Flandre ?

La tour de Vlooyberg défie la gravité

L’escalier de 55 marches vers le ciel semble défier les lois de la gravité. Ceux qui ont déjà regardé la série Call Boys ont déjà pu la voir, mais la Tour de Vlooyberg est encore plus impressionnante en vrai Il s’agit d’une tour de guet devenue une attraction touristique dans la commune de Tielt-Winge. Elle est située sur le Vlooyberg, avec ses 80 mètres de haut, l’une des plus hautes collines de la zone naturelle de Hageland. Par beau temps, vous aurez un panorama unique d’où vous verrez à la fois les tours de refroidissement de Vilvorde et la mine de charbon de Beringen, situés à une bonne trentaine de kilomètres.

Le Brabant flamand regorge d’une multitude de châteaux, comme ceux de Beersel et de Neerijse. La forêt autour du château de Bever, une réserve naturelle qui s’étend le long de la Maalbeek, vaut aussi le détour. Sur son site la province vous propose au total 24 balades entre 4 et 12 kilomètres pour découvrir les châteaux du Brabant flamand.

L’art à la côte

Beaufort est un événement artistique triennal qui se déroule depuis 2003 sur tout le littoral belge. Lors des précédentes éditions, les communes de la côte ont acheté diverses œuvres d’art accessibles au public. C’est ainsi qu’est né le parc permanent de sculptures de Beaufort, qui compte aujourd’hui 30 œuvres.

Sautez dans le tramway côtier, mettez vos chaussures de marche ou enfourchez votre vélo (électrique) pour admirer une œuvre d’art contemporain. Découvrez toutes les informations sur les œuvres d’art et les pistes cyclables sur le site, vous y trouverez également de bons conseils pour une visite avec les enfants.

Après votre balade à la côte, partez à la découverte la vallée de la Lys. La rivière prend sa source dans le nord de la France et se fraie un chemin sur quelque 200 kilomètres à travers un paysage varié. Terrasses au bord de l’eau, petites villes animées, anciennes voies ferrées et chemins de halage interdits aux voitures : c’est une la destination idéale pour vos escapades !

Vous pouvez par ailleurs découvrir la région en compagnie de « greeters », des habitants de la région très enthousiastes à l’idée d’accompagner sur une base volontaire des petits groupes de touristes (maximum 6). Ce sont de véritables ambassadeurs qui guident les touristes et leur racontent des histoires sur la base de leurs propres expériences.

Au fil de l’eau à Anvers

Le pays inondé de Saeftinghe (Verdronken land van Saeftinghe) est une réserve naturelle où les amoureux de marche pourront se balader dans les marais salés. Vers la fin du Moyen-Âge, c’était une région prospère, composée de polders, de petits villages et même du château fort de Saeftinghe.

Au cours des XIVe et XVIe siècles, plusieurs grandes marées ont progressivement ravagé ce pays poldérisé. De nos jours, Saeftinghe s’étend sur 36 km² de marais. Cette réserve vit au rythme de la marée. L’eau de l’Escaut l’inonde quand la marée monte et se retire lors de la marée descendante, établissez votre horaire en fonction !

Une partie de la réserve naturelle du pays de Saeftinghe est libre d’accès, vous pouvez la découvrir en suivant les parcours balisés. Pour l’autre partie du pays de Saeftinghe, il faut réserver un guide sur place ou sur le site Internet : la marée pourrait vous surprendre et vous prendre de vitesse.

Un peu plus en amont sur l’Escaut, profitez d’une visite à Anvers pour prendre le waterbus, la navette fluviale. Vous pourrez prendre le bateau à une enjambée de la cathédrale près du Steen. Si vous partez vers le nord, vous pourrez découvrir une partie du gigantesque port d’Anvers. Si vous mettez le cap au sud, descendez à Kruibeke pour une balade à pied ou à vélo le long des polders boisés.

Le Limbourg à Vélo ou en kayak

Si je vous dis Kayak en Belgique, vous penserez certainement directement à la Lesse ou à d’autres cours d’eau dans les Ardennes. Et pourtant, il est possible de faire du kayak… dans le Limbourg.

À 20 kilomètres de Genk et à 50 kilomètres de Liège, on retrouve Kajak Maasland, un établissement qui s’occupe de la location de kayaks, de raftings et de canoës. Il est situé à la frontière entre les frontières néerlandaise et belge, à quelques kilomètres au nord de Maastricht.

Les kayaks peuvent naviguer sur deux canaux, l’un du côté belge (Zuid-Willemsvaart) et l’autre du côté néerlandais (canal Julianna). Ces deux canaux sont seulement destinés à la navigation récréative. L’eau n’y est en effet pas assez profonde pour laisser passer des bateaux de transport.

Vous n’aimez pas trop l’eau ? Alors prenez le vélo :  la province du Limbourg dispose de 2000 kilomètres de pistes cyclables et d’un site pratique où vous pouvez planifier votre itinéraire.

À ne pas manquer : dans le domaine provincial de Pijnven, vous pouvez faire du vélo à travers la forêt à 10 mètres de hauteur, entre les cimes des arbres. Inaugurée en juin 2019, cette piste cyclable forme un double cercle. Le chemin est également accessible aux marcheurs et aux joggeurs.

L’agneau à l’église

Depuis janvier 2020, vous pouvez aller contempler L’Adoration de l’Agneau mystique, retable des frères Van Eyck, à la Cathédrale Saint-Bavon de Gand. Le chef-d’œuvre des Primitifs flamands de 1432 a été dévoilé début de l’année après un long et minutieux travail de restauration entamé en 2016. Cette grande peinture à l’huile manifeste un mysticisme religieux qui n’a pas cessé d’étonner depuis sa création au XVe siècle.

Si vous préférez plutôt la nature, alors rendez-vous dans le parc de Drongengoed dans la région touristique du Meetjesland. Le Drongengoed est, avec environ 750 hectares, la plus grande zone forestière de Flandre orientale, idéal pour les balades à vélo ou à pied.

L’agence Natuurpunt a concocté un itinéraire à vélo imprimable de 36 à 40 kilomètres qui peut démarrer à la gare d’Aalter. Vous longerez le canal qui relie Gand à Bruges et pédalerez à travers le bois de Drongengoed.

Vous avez maintenant l’embarras du choix. Il ne reste plus maintenant qu’à traverser la frontière linguistique et vous y êtes!

© DaarDaar ASBL 2017 - Mentions légales - Vie Privée