Daar Daar logo

La Belgique, deux démocraties? « Le fossé se creuse entre Flamands et francophones »

(cc) pxhere

4 juillet 2019

La Belgique, deux démocraties? « Le fossé se creuse entre Flamands et francophones »

Temps de lecture: 1 minute

Notre pays est-il composé d’une démocratie flamande et d’une démocratie francophone, comme l’affirme Bart De Wever, président de la N-VA ? Le journaliste politique de la VRT Ivan De Vadder estime que nous vivons de plus en plus dans deux mondes différents et son collègue de la RTBF Alain Gerlache reconnaît que l’écart se creuse de plus en plus entre les communautés flamande et française.

L’incident qui s’est produit mardi après la prestation de serment de la toute nouvelle ministre présidente flamande, Liesbeth Homans (N-VA) est représentatif de la manière dont les deux communautés analysent les choses de manière différente.

Alors qu’elle allait poser pour une photo avec les ministres de son gouvernement, la ministre présidente Liesbeth Homans a déclaré qu’elle ne voulait pas du chiffon belge à l’arrière-plan. Elle désignait de la sorte le drapeau tricolore de la Belgique. « Du côté francophone les réactions ont été unanimes : le masque est tombé, « Liesbeth Homans est anti-Belge » a déclaré Alain Gerlache dans l’émission « De wereld vandaag » sur Radio 1 (VRT).

« De l’autre côté de la frontière linguistique, on a une image stéréotypée d’une partie de la Flandre et cette image est immédiatement mise en avant » ajoute Ivan De Vadder. « Liesbeth Homans fait partie de la N-VA, la N-VA est un parti qui est contre l’existence de la Belgique, donc elle est immédiatement associée à cette image. « Cela dit », ajoute Ivan De Vadder,  « je trouvais que sa remarque était le signe d’un manque de respect ».

Lire la suite de l’article sur le site de notre partenaire Flandreinfo.be

© DaarDaar ASBL 2017 - Mentions légales - Vie Privée