DaarDaar

Le meilleur de la presse
flamande en français

Ukraine: un doigt d’honneur démocratique à la Russie
17·05·22

Ukraine: un doigt d’honneur démocratique à la Russie

Temps de lecture : 2 minutes
Fabrice Claes
Traducteur Fabrice Claes

Bien sûr, que l’Ukraine devait gagner l’Eurovision. Quelle que soit la qualité de la chanson, du rap ou du slam. C’est l’inverse qui eût été inquiétant. En effet, une défaite de l’Ukraine en aurait dit long sur notre perte de perspectives et de valeurs.

Ukraine : douze points. Quel beau symbole de l’unité de l’Europe. Le doigt d’honneur de la démocratie face à l’épouvantail brandi de l’autre côté de la ligne de front. Vladimir Poutine aura eu beau, pendant des années, s’échiner à diviser les pays européens, ceux-ci sont désormais plus unis que jamais. L’Union européenne n’avait encore jamais été aussi bien porté son nom. Quant à l’OTAN, elle a retrouvé tout son sens grâce à l’invasion de l’Ukraine, au point même de s’étendre.

Et maintenant vient l’Eurovision. Certes, il ne s’agit que d’un concours de chansons, mais le symbole est magnifique. Les points ne viennent pas de personnages politiques mus par des préoccupations géopolitiques. Ils viennent, comme le dit le nouveau slogan du cd&v, du peuple, pour le peuple. C’est la voix de la solidarité européenne envers le peuple ukrainien.

Faut-il ou non boycotter le concours Eurovision en Israël ?

L’Eurovision se prétend apolitique. C’est une fiction, bien entendu. Le divertissement, à l’instar de la culture et du sport, n’est jamais apolitique. A fortiori à un moment aussi charnière que celui que nous vivons. L’Eurovision est aussi « apolitique » que les Jeux olympiques organisés par Hitler en 1936 à des fins de propagande mondiale. Ces jeux étaient politiques, comme ont été politiques les victoires d’athlètes noirs américains à ces mêmes jeux. Ou comme l’a été l’opéra La Muette de Portici, qui a déclenché la Révolution belge de 1830.

La situation aurait été bien plus grave si l’Ukraine n’avait pas remporté le concours. Cela aurait signifié que le peuple européen se serait accoutumé à la situation. Que nous aurions été immunisés aux nouvelles quotidiennes du front. Que nous n’aurions pas saisi l’importance historique du conflit. Cela aurait signifié que nous aurions oublié que l’attaque n’est pas uniquement menée contre l’Ukraine, mais contre tout l’Occident.

Espérons que cette solidarité avec le peuple ukrainien persistera encore l’année prochaine. Qui sait, peut-être que, comme l’a dit le chanteur du groupe vainqueur, le concours pourra effectivement s’organiser à Marioupol. Nous pouvons peut-être même rêver plus encore : dans une Ukraine libre, membre de l’Union européenne et de l’OTAN.

Partager :
© DaarDaar ASBL 2021 - Mentions légales - Vie Privée