Daar Daar logo

Veerle Baetens, l’actrice flamande qui a conquis le public francophone

© Michel Hendryckx/ Wikipedia – This file is licensed under the Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported

27 octobre 2020

Veerle Baetens, l’actrice flamande qui a conquis le public francophone

Temps de lecture: 3 minutes

« Pour les acteurs, l’avenir est toujours incertain »

Mardi dernier, dans le cadre du Festival international du film de Flandre-Gand, Veerle Baetens a eu l’occasion de présenter sa nouvelle série de fiction, Cheyenne et Lola, dont elle avait reçu le premier scénario il y a cinq ans. Elle sera diffusée en France dès le mois prochain, mais les Belges devront peut-être attendre jusqu’à l’année prochaine. « Mais une deuxième saison est déjà dans les tuyaux. »

Avant-première de la série de fiction Cheyenne et Lola au Festival international du film de Flandre-Gand

« Une bonne soirée, mais calme. » C’est par ces mots que Veerle Baetens, 42 ans, a résumé l’avant-première de la série de fiction Cheyenne et Lola au Festival international du film de Flandre-Gand. « Il y avait évidemment moins d’ambiance que les années précédentes », reconnaît l’actrice. « La salle était remplie au tiers de sa capacité et tout le monde est rentré chez soi après la projection. En temps normal, les discussions se poursuivent ou la soirée se prolonge en plus petit comité dans un bar, mais là, ce n’est bien sûr pas possible. Et c’est bien dommage. Car on ne se refait pas : les Belges sont des fêtards (sourire) ». L’essentiel, c’est que les spectateurs découvrent la série une fois qu’elle sera diffusée. Il faut donc passer par la case promo. Pourtant, Veerle Baetens n’apprécie pas particulièrement l’exercice des interviews. « C’est souvent beaucoup de tracas et, la plupart du temps, je suis mécontente du résultat final. Une fois couchés sur le papier, mes propos semblent souvent très éloignés de mon intention. Et tout tourne toujours autour de moi alors que je préfère que les projecteurs soient braqués sur le projet qui m’entoure.

Une femme de ménage sortie de prison six mois plus tôt

Entrons donc dans le vif du sujet : Cheyenne et Lola, la série franco-belge dont Veerle Baetens — les cheveux courts — interprète le premier personnage, une femme de ménage sortie de prison six mois plus tôt dont le rêve est d’échapper à sa misérable vie pour partir dans la forêt amazonienne. Un jour, elle assiste par hasard au meurtre de sa patronne. La coupable : Lola, la maîtresse de son patron. Ce crime scellera le destin des deux femmes, amenées à devenir complices par la force des choses.

Veerle Baetens et les auditions, toute une histoire

Le projet a commencé à germer il y a cinq ans : « Je tournais Au-delà des murs, une mini-série française », se souvient l’actrice. « À un moment donné, les producteurs m’ont mis un scénario entre les mains. Lis-le et dis-nous ce que tu en penses. J’ai tout de suite été conquise. Par le style, genre comédie noire, mais aussi par les deux rôles féminins, magistraux. Leur histoire est racontée sans verser dans la morale et les clichés. »

Ces dernières années, l’actrice a souvent été sollicitée par la France, ce qui n’est pas pour lui déplaire. Le fait que la plupart de ses projets français lui ont été proposés sans passer d’audition n’y est pas étranger. « Ça va paraître très arrogant », prévient-elle en s’excusant presque, « mais il y a quelques années, The Broken Circle Breakdown a beaucoup plu aux gens du cinéma, car depuis, les Français se bousculent au portillon (rires). »

les Français se bousculent au portillon

« Cela dit », poursuit-elle, « pour compenser, je précise que j’ai déjà fait pas mal d’auditions en France, mais qu’elles ne m’ont permis de décrocher qu’un seul rôle ! Par le passé, j’ai aussi fait des auditions pour des productions hollywoodiennes et, là aussi, on m’a plus souvent dit non que oui. Je dois simplement être très mauvaise dans les auditions pour l’étranger. M’approprier un texte en anglais en trois jours, passe encore. Mais le français est une langue totalement différente, ça me demande plus de temps. »

Une deuxième saison déjà annoncée

Difficile d’imaginer que Veerle Baetens puisse manquer d’assurance. Et pourtant. « On a des idées reçues sur les acteurs qui font de beaux projets à l’étranger. Comme si, une fois lancés, on avait la sécurité de l’emploi pour l’éternité. Or notre avenir est toujours incertain. Mais enfin, je ne peux pas me plaindre pour l’instant. Cet été, on m’a demandé si je touchais quelque chose grâce aux rediffusions de Sara sur VTM. Eh bien, au risque de décevoir : non. On s’est bien fait rouler avec ces contrats, à l’époque. Mais soit, c’est une autre histoire. »

« Je dois simplement être très mauvaise dans les auditions pour l’étranger »

La crise du coronavirus complique beaucoup ses projets, mais si tout se passe bien, le tournage du premier long métrage de Veerle Baetens, inspiré du roman Débâcle de Lize Spit, débutera l’été prochain. « Ce qui est drôle, c’est que Charlotte Le Bon, qui me donne la réplique dans Cheyenne et Lola, tournera aussi son premier film à ce moment-là. Si la chance reste de notre côté, on entamera ensuite la deuxième saison de la série ensemble. Car des projets, on n’en manque pas. »

CHEYENNE ET LOLA

PROCHAINEMENT SUR STREAMZ ET L’ANNÉE PROCHAINE SUR EÉN

Mots clés :
© DaarDaar ASBL 2017 - Mentions légales - Vie Privée