Un journaliste de la VRT témoigne: « J’ai vu des bombes et des victimes »

15 décembre 2016 | Auteur : | Temps de lecture : 1 minute

Le reporter de guerre Rudi Vranckx a dénoncé dans l’émission Terzake le discours de propagande tenu par les médias russes et par le régime de Bachar Al-Assad. « Lorsque que je raconte ce que j’ai vu, on me traite de menteur. Les pouvoirs impliqués dans cette guerre tentent sciemment de jeter le discrédit sur les journalistes », témoigne le journaliste de la télévision publique flamande.

Rudi Vranckx se trouve depuis plusieurs semaines dans cette région tourmentée du Moyen-Orient. En tant que reporter, il a effectué de nombreux voyages en Syrie, pour y réaliser des reportages et tenter d’informer au mieux le public flamand sur ce qui se déroule sur place. Depuis Bagdad, où il se trouve actuellement, il témoignait hier soir dans l’émission Terzake de ce qu’il a pu voir.

« J’ai déjà vécu de nombreuses guerres. Je sais que c’est parfois très sensible, comme par exemple pour le conflit israélo-palestinien, car il y a des visions contradictoires sur qui a raison ou qui a tort. Mais concernant la guerre en Syrie, jamais auparavant je n’ai eu affaire à tant de mensonges et de propagande », a dénoncé le journaliste.

« Dans les montagnes près d’Idlib, j’ai vu des bombes baril tomber sur des maisons où des gens ont été tués. J’ai vu les victimes. J’ai vu les conséquences d’attaques au chlore, sorte de précurseur des armes chimiques qui sont utilisées », raconte-t-il.

« Après ça, sur Twitter et Facebook, j’ai été traité de menteur. Mes témoignages ont été impitoyablement réfutés. A y regarder de plus près, on remarque que sur les réseaux sociaux, les pouvoirs impliqués dans ce conflit tentent sciemment de s’interposer dans la prise de conscience des gens. On essaie sciemment de répandre des mensonges, et de jeter le discrédit sur les journalistes. », a-t-il commenté, ajoutant que les internautes devaient faire extrêmement attention à ce qu’ils voient sur les réseaux, et soulignant toute la nécessité de faire parler de véritables experts dans le domaine.

Rudi Vranckx a choisi d’intervenir sur la chaîne publique flamande alors que sévit une polémique sur la crédibilité des informations venues d’Alep où des massacres sont commis sur des civils, selon les sources de l’ONU notamment.

Visionnez ici l’intervention de Rudi Vranckx (en  néerlandais)

Mots clés : , , , ,

(c) Wikimedia Commons

DaarDaar

DaarDaar c'est le meilleur de la presse flamande en français. Nous rassemblons pour vous, chaque jour, les meilleurs articles et éditos de la presse flamande, accessibles en quelques clics.

Auteur :