Daar Daar logo

Petites actus d’outre-Ring
8 juin 2015

Petites actus d’outre-Ring

Temps de lecture: 3 minutes
Joyce Azar
Auteur et
DaarDaar
Traducteur DaarDaar

En plus de nos traductions, DaarDaar vous propose chaque semaine un aperçu de ce que vous avez raté « outre-Ring ».

Des quais trop courts pour les « super trams » De Lijn

Les nouveaux Albatros, ces gigantesques trams de la société flamande des transports en commun qui circuleront dès septembre prochain à Anvers, posent déjà problème, révèle la Gazet van Antwerpen dans son édition de jeudi. Les nouveaux véhicules font en effet 13 mètres de plus que leurs prédécesseurs. Résultat: les usagers sont mis en danger à de nombreux arrêts, les quais étant trop courts pour descendre à l’arrière du tram en toute sécurité. Mais pas de panique: De Lijn a indiqué que le problème serait réglé pour la rentrée scolaire.

Des enfants juifs orthodoxes déscolarisés?

Le rabbin Moshe Friedman a porté plainte contre des parents juifs orthodoxes qui ont décidé de ne pas inscrire leurs enfants à l’école. D’après l’avocat et professeur en droit judaïque, Henri Rosenberg, ils seraient plusieurs centaines à suivre uniquement un enseignement religieux, ce qui d’après lui mène ces jeunes à devenir « des analphabètes et autistes sociaux ». « C’est une réelle menace pour notre communauté » souligne-t-il dans la Gazet van Antwerpen. La plainte du rabbin a suscité l’émoi au sein de la communauté juive, et a attiré l’attention de plusieurs médias étrangers. Pour David Braun, porte-parole du Forum des Organisation juives, « s’il ne s’agit effectivement que de 148 enfants juifs, ce n’est q’une petite minorité des jeunes orthodoxes ».

Des Japonais à Mol pour parler nucléaire

Un groupe de scientifiques japonais arrivera ce mercredi à Mol, en Campine anversoise, dans l’optique de collaborer au projet Myrrha. Une participation à cette recherche sur les réacteurs nucléaires serait exceptionnelle, relève la Gazet van Antwerpen. La visite des Japonais intervient à la suite de la récente mission économique du Premier ministre Charles Michel (MR) et du ministre de l’Economie Kris Peeters (CD&V) au pays du Soleil-Levant. Le nouveau réacteur Myrrha doit permettre une diminution du volume des déchets nucléaires et de leur niveau de radioactivité. Sa construction devrait coûter pas moins de 1,5 milliard d’euros. La Belgique s’est engagée à financer 40% du projet. Le reste doit provenir d’investissements étrangers. Le Japon pourrait ainsi devenir le premier pays collaborateur.

Le vélo tue en Flandre

Le Conseil européen pour la Sécurité des Transports a dévoilé des chiffres inquiétants, repris vendredi par De Morgen. Chaque année, environ 66 personnes meurent des suites d’un accident de vélo en Flandre, et environ 7.000 sont blessées. Le Nord de la Belgique est ainsi la région cycliste la plus mortelle d’Europe. Dans d’autres pays où les vélos sont rois, tels que les Pays-Bas ou le Danemark, le risque d’être victime d’un accident mortel est bien moins élevé. Si le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts (N-VA) souligne que tout est fait par les autorités pour sensibiliser la population à ce problème, le parti écologiste Groen dénonce un manque d’efforts et d’investissements de la part du gouvernement flamand.

« Ne venez pas dénudés à l’école! »

La première canicule a touché le pays vendredi dernier. Les tenues estivales ont donc fait leur apparition, et c’est loin de plaire à tout le monde. D’après une info du quotidien Het Laatste Nieuws, le directeur d’une école secondaire de Hasselt a envoyé un mail à 1.500 élèves et parents pour leur demander de se vêtir correctement lors des journées scolaires. Les filles ont ainsi été appelées à ne pas porter de jupe arrivant à la moitié des cuisses, ni de décolleté trop profond. « Il ne faut pas être plus nue qu’une présentatrice du journal télévisé » estime le directeur de l’établissement. Quant aux garçons, il leur est demandé de ne pas venir en tongs ou en marcel. « L’école ne doit pas devenir la plage d’Ostende! ».

« Le bio n’est pas meilleur pour la santé »

Les révélations de deux professeurs de l’Université de Louvain (KUL) pourraient bien déranger certains consommateurs. Dans un article du Nieuwsblad, ils annoncent en effet que la nourriture bio n’est pas plus saine que le reste de nos aliments. « L’alimentation bio laisserait moins de restes de pesticides chimiques dans notre corps, mais les études démontrent que les légumes produits selon les normes légales sont en principe tout aussi sains », peut-on lire. D’après les chercheurs, les oeufs bio peuvent par exemple contenir davantage de dioxine. A leurs yeux, le bio serait avant tout bénéfique à l’environnement et au bien-être des animaux. Notons qu’aujourd’hui, 9 Belges sur 10 achètent de temps à autre des produits bio. L’année dernière, le montant de la consommation bio dans notre pays a atteint 435 millions d’euros.

Il meurt héroïquement à 76 ans

La semaine dernière, un homme originaire de Deurne (province d’Anvers) est mort en tentant de sauver son épouse, tombée à l’eau. Lors d’une promenade, Georgette Kokken, âgée de 74 ans, se promenait en chaise roulante avec son mari Robert Kennis. Malencontreusement, la dame est tombée dans un canal. Son époux s’est jeté à l’eau et a réussi à lui permettre de respirer. Il lui a ainsi sauvé la vie. Robert n’est toutefois jamais parvenu à refaire surface. L’homme de 76 est mort en héros. Son acte de bravoure a fait la une de la Gazet van Antwerpen vendredi.

© DaarDaar ASBL 2017 - Mentions légales - Vie Privée