Daar Daar logo

Archives (cc) Vlaams Belang

15 octobre 2018

Qui sont les gagnants et les perdants des élections communales en Flandre ?

Joyce Azar
Auteur

Le SP.A a essuyé les plus grandes pertes au nord du pays. Malgré le succès de la N-VA, les vrais vainqueurs de ces élections sont Groen et le Vlaams Belang, qui enregistrent les plus importantes progressions.  

Face au net recul des socialistes flamands, on peut se demander ce qu’il adviendra de leur président. Sur le plateau de la VRT, John Crombez a encore tenté de sauver les meubles, en insistant sur le fait que son parti avait progressé à Turnhout, et que leur candidat à Hasselt avait fait mieux que prévu. « Nous avançons dans 60 communes », a-t-il insisté. A Louvain et à Vilvorde, le SP.A est parvenu à rester le plus grand parti.

Les faits sont toutefois là : Crombez risque bien de perdre Gand. Bruges est désormais entre les mains du CD&V, alors qu’ailleurs, les résultats sont décevants, notamment à Genk, Hasselt et Lommelt. Même à Ostende, Johan Vande Lanotte n’est pas assuré de garder son écharpe maïorale.

Avant les élections communales, le président du SP.A avait lié son destin à celui des résultats de son parti dans les villes centres. On peut se demander si face à cet échec, il gardera maintiendra sa décision, les prochaines élections, régionales et fédérales, arrivant à grands pas.

Les vrais gagnants : Groen et le Vlaams Belang

Si ces élections communales avaient été régionales, le parti d’extrême droite flamand aurait gagné pas moins de 10 sièges supplémentaires au Parlement flamand. Pas étonnant donc d’entendre le président du Vlaams Belang clamer la victoire. « Het Vlaams Belang is back », a scandé Tom Van Grieken devant ses partisans.

La suite de cette analyse sur le site en français de la VRT, flandreinfo.be

© DaarDaar ASBL 2017 - Mentions légales - Vie Privée