DaarDaar

Le meilleur de la presse
flamande en français

« Sale nègre », « macaque » : la face dévoilée du racisme dans les clubs de foot flamands
05·05·21

« Sale nègre », « macaque » : la face dévoilée du racisme dans les clubs de foot flamands

Tous les mercredis, notre responsable éditoriale, Joyce Azar, propose dans l’émission Matin Première (RTBF) une chronique vue de Flandre. Une fenêtre ouverte sur l’actualité du nord du pays.

Temps de lecture : < 1 minute Crédit photo :

(cc) Pixabay

Joyce Azar
Auteure

Une nouvelle série-documentaire, diffusée depuis lundi sur la chaîne Canvas de la VRT, fait couler beaucoup d’encre en Flandre. Elle s’intitule ‘FC United’ et aborde un sujet hélas toujours d’actualité : le racisme dans le milieu du football.

Le but annoncé de la série-documentaire est de tacler le racisme et le manque de diversité dans le football belge. Tout au long des trois épisodes, des joueurs professionnels et amateurs témoignent de la gravité du phénomène, que ce soit dans le foot masculin ou féminin. 

Le documentaire lève ainsi le voile sur une problématique de longue date, qui – il faut le dire – touche davantage encore le nord du pays. En témoigne notamment le Diable rouge, Romelu Lukaku, qui a subi ses premières insultes racistes à l’âge de 11 ans, lors de ses débuts au Lierse. 

L’attaquant de l’Inter Milan explique que ce n’est pas tant face aux clubs wallons qu’il a été confronté à des actes racistes, mais bien lorsqu’il jouait contre le Beerschot, Lokeren ou Malines. Il ajoute que les insultes ne provenaient pas des joueurs adverses, qui n’osaient pas, selon lui, le confronter, mais bien des parents venus assister aux matchs. 

Ne l’appelez plus Mamadou

Romelu Lukaku est loin d’être le seul joueur a subir des insultes racistes. De très nombreux footballeurs et footballeuses racontent face caméra ce qu’ils ont vécu, et le florilège d’insultes qu’ils ont dû et qu’ils doivent encore affronter au quotidien: « macaque », « sale nègre », « bouffeur de bananes », « terroriste »… Le niveau d’insultes est effarant, et il est vécu par les joueurs dès le plus jeune âge. 

La suite de la chronique de Joyce Azar sur le site Auvio de la RTBF

Partager :
© DaarDaar ASBL 2021 - Mentions légales - Vie Privée