Daar Daar logo

17 octobre 2019

La Flandre, aussi laide que certains aiment prétendre ?

Temps de lecture: < 1 minute

La Flandre est-elle aussi laide que certains le prétendent? Que reste-t-il des jolis paysages peints par les grands maîtres flamands? C’est à ces questions que deux journalistes de la VRT ont tenté de répondre. 

Durant plus d’un an, le journaliste Jos Vandervelden et le photographe Alexander Dumarey ont sillonné la Flandre pour retrouver les paysages que les grands peintres flamands avaient considérés, il y a quelques siècles, comme dignes de figurer sur leurs toiles. L’objectif de leur projet intitulé ‘Op reis met Vlaamse meesters’ (Voyage avec les Maîtres flamands) était de comparer les oeuvres avec ce qu’il reste aujourd’hui de ces panoramas.  

Chaque semaine, le site de VRT NWS a ainsi présenté une peinture accompagnée d’une photo récente du même endroit. La comparaison révèle souvent un changement drastique, lié tantôt à l’urbanisation, tantôt à un phénomène climatique. 

Dans un article qui vient clôturer son travail, Jos Vandervelden conclut que le paysage du nord du pays a en grande partie été défiguré. La situation s’explique avant tout par des facteurs historiques. Selon lui, dire que la Flandre est laide témoigne toutefois d’une forme de paresse, ou de malhonnêteté.

La suite de la chronique de Joyce Azar sur le site Auvio de la RTBF:

Trois exemples de trésors cachés évoqués par Joyce Azar:

Le ‘Connecterra’. Cet ancien charbonnage de Maasmechelen offre un incroyable panorama de lacs et de collines à travers lesquels il est possible de faire longues randonnées.

A Demerbroeken, dans le Brabant flamand, c’est entre marais et prairies bucoliques que vous pourrez vous promener et observer les oiseaux sur une zone naturelle de plus de cent hectares.

Sur le canal de Damme, vous pourrez vous balader  le long des canaux parsemés de majestueuses haies d’arbres, de moulins et de châteaux.

© DaarDaar ASBL 2017 - Mentions légales - Vie Privée