Daar Daar logo

Le journalisme d’investigation flamand plus que jamais garant de notre démocratie

(cc) Pixabay

14 mars 2018

Le journalisme d’investigation flamand plus que jamais garant de notre démocratie

Tous les mercredis, notre responsable éditoriale, Joyce Azar, propose dans l’émission Matin Première une chronique vue de Flandre. Une porte ouverte sur l’actualité du nord du pays. 

Temps de lecture: 1 minute

Les reportages d’investigation menés en Flandre semblent avoir toujours plus d’impact sur la société, et sur les politiques menées. Un exemple récent l’a une fois de plus démontré. 

Le reportage date de mercredi dernier. L’équipe de l’émission Pano, de la VRT, s’est penchée sur l’addiction aux jeux de hasard, et sur l’absence de régulation concernant les mineurs d’âge. Les journalistes ont notamment révélé la présence de jeux de roulette ou de jackpot dans les Center Parcs du pays. Le hic, c’est que ces jeux sont destinés… aux enfants. Après la diffusion du reportage, la direction a décidé de fermer ses salles d’arcades dans tous ses domaines de vacances en Belgique.

Ce n’est pas la première fois que les reportages d’investigation de la VRT ont des répercussions sur le terrain. Souvenez-vous: c’est l’émission Panorama qui avait révélé en 2006 ce qu’on allait appeler l’affaire Zheyun Ye, cet homme d’affaires chinois qui avait élaboré un juteux système de matchs truqués.

On évoquera aussi l’affaire Jonathan Jacob. Ce jeune homme de 26 ans avait trouvé la mort en 2010 dans la cellule d’un commissariat de Mortsel, suite à l’intervention musclée d’une équipe spéciale des forces de l’ordre. La diffusion du reportage, trois ans après les faits, avait mené à une enquête sur le fonctionnement de la justice anversoise.

Des exemples plus récents démontrent aujourd’hui encore l’importance du journalisme d’investigation.

Ecoutez la chronique de Joyce Azar dans son intégralité. 

© DaarDaar ASBL 2017 - Mentions légales - Vie Privée