Les pistes cyclables ne sont pas si confortables en Flandre

6 juillet 2016 | Auteur : | Temps de lecture : Moins d'une minute

Plus de la moitié des pistes cyclables en Flandre ne sont pas équipées d’un revêtement confortable ce qui provoque des vibrations. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée auprès de 2.500 cyclistes et de 173 communes.

Le Fietsersbond, un groupe qui défend les intérêts des cyclistes, demande une adaptation du système actuel d’octroi de subsides.  Pour l’instant, le ministère flamand des transports ne tiennent compte que de la largeur de la piste et de sa distance par rapport à la route. Le Fietsersbond demande que l’on tienne aussi compte du choix du revêtement.

« Le choix des matériaux détermine grandement le niveau de confort », estime le chercheur Bruno Coessens. Plus de 50% des pistes cyclables sont asphaltées aux Pays-Bas. En Flandre, seulement 26%. Il ajoute : « De nombreuses pistes en Flandre (environ 40%) ont un revêtement en béton de ciment et 30% en clinkers de ciment. Ce sont des matériaux avec lesquels vous pouvez difficilement construire des pistes cyclables confortables. »

Le ministre flamand de la Mobilité Ben Weyts (N-VA) reconnaît que le système de l’octroi de subsides peut être amélioré.

Vous voulez la preuve que certaines pistes cyclables ne sont pas confortables ? Regardez la vidéo du Fietsersbond.

Source : un article de notre partenaire Flandreinfo.be

 

pistes cyclables

Flandreinfo.be

Flandreinfo.be est le pendant francophone du site de la VRT DeRedactie.be. Il propose des articles et des vidéos traitant du Nord du pays.

Auteur :

Article original : Lire l'article