DaarDaar

Le meilleur de la presse
flamande en français

Suppression d’une heure de néerlandais: la mesure qui fâche la N-VA
29·08·18

Suppression d’une heure de néerlandais: la mesure qui fâche la N-VA

Tous les mercredis, notre responsable éditoriale, Joyce Azar, propose dans l’émission Matin Première une chronique vue de Flandre. Une porte ouverte sur l’actualité du nord du pays.  

Temps de lecture : < 1 minute Crédit photo :

(cc) Pixabay

Joyce Azar
Auteure

A quelques jours de la rentrée scolaire, le débat sur la qualité de l’enseignement refait surface en Flandre. Une réforme du programme de 1e secondaire est en effet prévue dans les écoles catholiques flamandes. Et ce changement ne plaît pas à tout le monde. 

Le patron de l’enseignement catholique flamand, Lieven Boeve, l’a annoncé lundi dans les médias: dès septembre 2019, un nouveau cours sera introduit dans les classes de 1e secondaire. Avec pour intitulé « L’Homme et la Société », il recouvrira des domaines tels que l’éveil aux médias, la gestion des outils numériques, ou encore l’ouverture à l’entreprenariat et au secteur économique. Plus globalement, le cours abordera surtout la citoyenneté, à travers des sujets sociétaux et éthiques. Jusqu’ici, tout ça semble très honorable, sauf que pour ce faire, deux heures de cours par semaine seront supprimées de l’horaire: une heure d’art plastique, et une heure… de néerlandais. Et c’est là que ça coince. 

Les critiques n’ont en effet pas tardé, en provenance notamment de certains experts, mais aussi, et surtout, de la N-VA. 

Ecoutez la suite de la chronique de Joyce Azar sur le site Auvio de la RTBF

Partager :
© DaarDaar ASBL 2021 - Mentions légales - Vie Privée