Daar Daar logo

Sexting : des stars flamandes piégées après avoir envoyé des images à caractère sexuel

(cc) Pixabay

14 septembre 2020

Sexting : des stars flamandes piégées après avoir envoyé des images à caractère sexuel

Temps de lecture: < 1 minute

L’actualité a été marquée cette semaine par la circulation de photos et de vidéos de célébrités flamandes nues, des images massivement partagées sur les réseaux sociaux, et qui ont mené certaines des victimes à agir. 

Ces victimes sont des BV’s, des Bekende Vlamingen, qui se sont donc retrouvés malgré eux en tenue d’Adam et Eve sur les smartphones de dizaines de milliers de citoyens flamands, principalement via WhatsApp et TikTok. 

Le phénomène en question n’est pas vraiment nouveau. Tout part d’une pratique qui s’appelle le « sexting », et qui consiste à se filmer ou se photographier nu, et à envoyer les images, généralement à une personne de confiance. Sauf que cette personne peut parfois avoir de mauvaises intentions, voire même se cacher derrière une fausse identité. Les images peuvent alors se retrouver en libre circulation sur la Toile, ce qui peut faire de gros dégâts au passage. 

C’est ce qui est arrivé cette semaine à plusieurs personnalités médiatiques flamandes, principalement des hommes. Parmi eux on retrouve le chanteur et comédien Stan Van Samang, qui a été le premier à porter plainte il y a quelques jours. 

Une autre victime, le présentateur Peter Van de Veire, a, lui, choisi d’interpeller le public. Vendredi, lors de la matinale de la radio MNM, il s’est directement adressé à ses auditeurs.

Visionnez à ce sujet la séquence « Un Oeil en Flandre » présentée tous les dimanches dans le 13h de la RTBF par notre rédactrice en chef, Joyce Azar :

Sur le même sujet, lire les articles de notre partenaire Flandreinfo.be :

Mots clés :
© DaarDaar ASBL 2017 - Mentions légales - Vie Privée