Daar Daar logo

12 décembre 2019

KVHV, Schild & Vrienden et sexisme à l’Université de Gand

Il y a peu, le chirurgien plasticien Jeff Hoeyberghs, invité à l’Université de Gand par le KVHV, le cercle des étudiants catholiques flamands, a fait couler beaucoup d’encre. Son discours particulièrement misogyne, filmé et publié sur Youtube, est au centre de toutes les conversations.

Temps de lecture: 2 minutes
Joyce Azar
Auteur

Les propos sexistes que le chirurgien plasticien Jeff Hoeyberghs a tenus à l’Université de Gand lors de la conférence de l’Union des étudiants catholiques flamand KVHV ne sont pas une coïncidence. D’après les informations du journaliste de la VRT, Tim Verheyden, au moins 40 membres et ex-membres du mouvement estudiantin sont également membres du groupe d’extrême droite Schild & Vrienden. Celui-ci fait lui-même partie du courant international de la « Nouvelle Droite », dont l’idéologie présente les femmes comme une menace pour les hommes, au niveau culturel, économique et politique.

KVHV, Schild & Vrienden, Nouvelle Droite

D’après Tim Verheyden, le chef du KVHV de Gand était l’un des quatre vétérans de Schild & Vrienden sur le réseau de conversation en ligne Discord. Le KVHV de Gand n’est pas Schild & Vrienden. Ses adhérents ne sont pas tous adeptes du groupe radical de Dries Van Langenhove. Il existe toutefois de la sympathie pour certaines idées et idéologies Schild & Vrienden, lui-même englobé par le courant international de la « Nouvelle Droite ».

Les groupes qui font partie de ce courant utilisent tous le même langage et les mêmes techniques pour diffuser leur message sur le Net et dans le monde réel. Ils emploient par exemple des cartoons animés, ou « memes », et possèdent leurs propres réseaux. Sur les plateformes telles que YouTube, ou encore sur leurs sites, ils répandent leurs idées via des talk-shows et des vidéos relatant leurs évènements et leurs actions.

Le rôle des femmes

L’une de leurs luttes idéologiques concerne le rôle des femmes dans la société. Les sympathisants de la « Nouvelle Droite » accordent énormément d’importance à ce qu’ils estiment être la famille idéale, en l’occurrence une famille constituée d’un homme, d’une femme, et d’enfants. Le géniteur masculin doit toutefois être un « homme alpha », accompagné d’une femme qui s’occupe du foyer.

La suite chez notre partenaire Flandreinfo.Be 

© DaarDaar ASBL 2017 - Mentions légales - Vie Privée