DaarDaar

Le meilleur de la presse
flamande en français

Jefke (95) et Maria (82) se sont dit « oui » : « Nous faisons de chaque jour une fête » 
22·04·22

Jefke (95) et Maria (82) se sont dit « oui » : « Nous faisons de chaque jour une fête » 

Temps de lecture : 3 minutes Crédit photo :

Photo by Hector Reyes on Unsplash

Auteur
Laurence Hamels
Traductrice Laurence Hamels

La salle des mariages de Heist-op-den-Berg, dans la province d’Anvers, a accueilli deux visiteurs notables cette semaine. En effet, ce n’est pas pour assister à l’échange d’alliances de leurs enfants ou de leurs petits-enfants que Jefke Gijsemans et Maria Van Dessel, âgés respectivement de 95 et 82 ans, étaient présents, mais pour se jurer fidélité éternelle. Ne dit-on pas que l’amour n’a pas d’âge et le mariage non plus ?

« Oui, nous nous sommes pratiquement remis de l’événement d’hier. C’était une merveilleuse journée, remplie d’émotion », s’enthousiasme Maria en nous accueillant, pile vingt-quatre heures après la célébration.

Jefke partage entièrement l’avis de son épouse. C’est avec ravissement qu’il nous conte sa journée de noces. « Après avoir dit “oui”, j’ai eu les larmes aux yeux. Quelqu’un a dû m’apporter un mouchoir. Je suis une personne assez mélancolique, mais là, ce sont des larmes de bonheur qui me sont montées aux yeux. J’étais heureux de pouvoir encore vivre un événement aussi intense à mon âge. Ce n’est pas rien de se marier à 95 ans avec quelqu’un qu’on aime tant. »

Inséparables

L’ancien militaire de l’armée de l’air est un fervent supporter de l’Antwerp et de Wout van Aert. Il a un fils et une fille, qui est décédée. Maria a travaillé comme couturière et tailleuse de diamants. Elle a un fils. Aujourd’hui, elle se fait un plaisir de chouchouter Jefke.

« Pourquoi voulions-nous devenir officiellement mari et femme ? Mon fils va se marier avec son amie cet été, et nous avons dit en plaisantant que nous allions faire de même. Une chose en a entraîné une autre. Le jour même, nous avons contacté l’administration communale pour prendre un rendez-vous », raconte Maria. « Dès le lendemain, nous sommes allés sur place pour fixer les modalités du mariage et choisir une date », ajoute Jefke.

Ce mardi, le rêve de ce couple qui n’est plus de première jeunesse est devenu réalité. « Cela fait huit ans que nous sommes ensemble, quelque temps après le décès de l’épouse de Jefke. Depuis des années, je venais ici pour réaliser des petits travaux pour eux, par exemple le repassage. Il m’a demandé si je voulais bien continuer à l’aider, et j’ai accepté. Nous sommes allés nous promener plusieurs fois au parc provincial De Averegten et, un jour, il m’a proposé de m’installer chez lui. Depuis lors, nous sommes inséparables et faisons absolument tout ensemble. Alors, il nous a paru évident de nous unir. L’amour n’a pas d’âge et le mariage non plus », s’exclame Maria en riant.

Mariage de Lize Spit et Thomas Gunzig, un simulacre pour stimuler les flux littéraires Nord-Sud

« Maria est extrêmement attentionnée envers moi. Si je l’appelle, elle accourt à mes côtés pour m’aider. Je suis encore en assez bonne santé, mais j’ai parfois besoin d’un petit coup de main. Elle ne me laisse jamais seul. Et lorsqu’elle va quelque part, elle m’emmène toujours avec elle. Nous sommes ensemble jour et nuit. N’est-ce pas magnifique ? »

Après la cérémonie officielle à la salle des mariages, perchée sur le Heistse berg, ils ont donné une petite fête chez eux en comité restreint. Au menu : plats chinois emportés et coupe de cava. « Comme il y avait du monde, je me suis senti fatigué, alors j’ai avancé le moment de ma sieste », raconte Jefke.

Simplement profiter de la vie

Le soir, le couple a choisi de maintenir sa routine. « Notre quotidien avait repris son cours. Je me suis mis au lit avant 20 heures pour regarder mon feuilleton, puis je me suis endormi. Comme chaque soir, Maria est restée dans le salon pour visionner un épisode de sa série. C’est à peu près le seul moment de la journée où nous ne sommes pas l’un à côté de l’autre », constate Jefke avec humour.

Décocher des tirs lors d’un mariage, une tradition également flamande

« Si nous avons encore une longue vie devant nous ? Je fêterai bientôt mes 96 ans et j’espère pouvoir vivre encore quelques années. En tout cas, nous sommes très heureux ensemble. Les gens heureux vivent plus longtemps. C’est le plan », précise le marié.

« Lorsqu’on est jeune, le mariage est tout différent. On a toujours mille et une choses à faire en même temps et on vit à un rythme effréné. Pour nous qui avons toute une vie derrière nous, un mariage comme celui-ci fait un autre effet. Nous avons du temps l’un pour l’autre. Nous n’avons pas de problème, d’embarras ni de pression. Nous profitons simplement de la vie. Et nous faisons de chaque jour une fête », conclut Maria.

Partager :
Mots clés :
© DaarDaar ASBL 2021 - Mentions légales - Vie Privée