Daar Daar logo

(c) Photo Facebook de 3D Sancta Maria lagere school

7 février 2018

Quatre points sur le poing: un symbole viral pour combattre le harcèlement à l’école

Tous les mercredis, notre responsable éditoriale, Joyce Azar, propose dans l’émission Matin Première une chronique vue de Flandre. Une porte ouverte sur l’actualité du nord du pays. 

Joyce Azar
Auteur

Comment lutter efficacement contre le harcèlement à l’école? Au nord du pays, une campagne de sensibilisation se déroule durant toute cette semaine. Elle connait un énorme succès, notamment grâce à un symbole affiché sur la main.

La Flandre n’a pas attendu une déclaration de la reine Mathilde pour s’attaquer au harcèlement. Tous les ans, une semaine avant les vacances de carnaval, la campagne « Samen tegen Pesten » (Ensemble contre le Harcèlement), mobilise différents secteurs de la société. Pour cette édition 2018, un symbole particulier est venu renforcer le message : quatre points marqués sur le dos de la main. Les personnes qui l’arborent montrent ainsi qu’elles ont signé une charte qui les engage à tenir quatre engagements: ne pas prendre part au harcèlement, oser en parler autour de soi, n’exclure personne, et prendre la défense des éventuelles victimes.

Cette nouvelle campagne connait un franc succès, aussi bien auprès des citoyens que des célébrités et autres personnalités politiques. Des dizaines de milliers de photos circulent sur les réseaux sociaux, où le hashtag #SamenTegenPesten est devenu l’un des plus utilisés en Flandre. 

Ce succès est un signal positif, car le phénomène demeure, aujourd’hui encore, un problème majeur dans les écoles. En Flandre, 1 enfant sur 5 est harcelé, à un moment, entre ses 10 et ses 18 ans.

Ecoutez la chronique de Joyce Azar dans son intégralité

© DaarDaar ASBL 2017 - Mentions légales - Vie Privée