DaarDaar

Le meilleur de la presse
flamande en français

Droit de manifester : regardez-vous dans le miroir !
25·01·22

Droit de manifester : regardez-vous dans le miroir !

Temps de lecture : 2 minutes Crédit photo :

Pixabay

Auteur⸱e
Dominique Jonkers
Traducteur Dominique Jonkers

Le droit de manifester a beau ne pas être un droit absolu, on peut y voir l’une des pierres angulaires de nos libertés démocratiques. Chaque citoyen, à titre individuel, ou de manière collective, a parfaitement le droit, même hors de l’isoloir, de protester, de manifester qu’il ne se sent pas entendu, et de s’élever contre des abus. Il n’y a rien à redire à cela.

Mais à tout droit correspondent des responsabilités. Quand on prétend manifester pour défendre la santé et la démocratie, mieux vaut éviter d’encenser de faux héros qui nuisent tant à l’une qu’à l’autre.

Or hélas, c’est exactement ce qui s’est produit à Bruxelles. Certains ont voulu présenter la manifestation de dimanche comme une marche courageuse de citoyens inquiets. En réalité — et il ne fallait pas être un spécialiste du renseignement pour s’en rendre compte — il s’agissait d’une action de propagande orchestrée par des organisations antivaxx telles que la Children’s Health Defense de l’Américain Robert F. Kennedy Jr., censé prendre la parole lors de la manifestation.

Diffuser des mensonges réfutés par la science

L’ambition de cette organisation et de ses nombreux alliés et satellites n’est pas d’exprimer des doutes de bon aloi sur des vaccins que la science médicale connait encore mal. Ce qu’ils veulent, c’est au contraire diffuser encore et encore des mensonges déjà mille fois réfutés par la science, comme ce prétendu lien entre vaccins et autisme.

Parmi les organisateurs de la marche de protestation de dimanche, d’autres s’évertuent à diffuser sur la Covid-19 les théories du complot les plus folles et les plus absurdes, dont celle, imaginaire, d’un coup d’État fomenté par certains membres des plus riches élites.

Si aujourd’hui (voire dès avant la Covid-19) tant de personnes endurent d’inutiles souffrances en raison de maladies contre lesquelles existent d’excellents vaccins très sûrs, la responsabilité en incombe à ces groupements. Si partout dans le monde, des mandataires politiques et des journalistes se voient menacés, voire agressés, accusés sans l’ombre d’une preuve de participer à des complots, la responsabilité en incombe à ces groupements. Si des familles se déchirent parce que certains de leurs membres, englués dans leurs affabulations, en deviennent impossibles à raisonner, la responsabilité en incombe à ces groupements.

À tout droit, des responsabilités

Vous avez l’esprit critique : très bien. C’est indispensable. Mais si après deux années de crise du coronavirus, et contre toute raison, vous continuez d’adhérer aux délires de ces tartuffes, il est grand temps de bien vous regarder dans un miroir.

Vous voulez manifester que le Covid Safe Ticket est un instrument mal taillé dont l’utilité limitée ne compense pas les libertés dont elle nous prive, que la vaccination obligatoire va à l’encontre du principe de la liberté de disposer de son propre corps, que la vaccination des enfants nécessite la plus grande prudence, que la politique de lutte contre le coronavirus nécessite une réflexion en profondeur ? Vous avez à votre disposition mille manières de le faire sans apporter ni soutien ni légitimité aux individus ou aux mouvements qui, au mépris des faits et des connaissances médicales les plus avancées, diffusent de dangereux mensonges et des contrevérités mortelles.

Partager :
© DaarDaar ASBL 2021 - Mentions légales - Vie Privée