DaarDaar

Le meilleur de la presse
flamande en français

5 astuces pour s’évader même avec un budget limité
18·07·22

5 astuces pour s’évader même avec un budget limité

Temps de lecture : 2 minutes Crédit photo :

Photo by Ethan Robertson on Unsplash

Noëlle Michel
Traducteur⸱trice Noëlle Michel

D’après le Grand Baromètre, 1 Flamand sur 3 ne partira pas en vacances cet été. Une situation qui s’explique en partie par la hausse des prix. S’appuyant sur son expérience personnelle, Nathalie Van Walleghem (47 ans, Courtrai) nous livre ses conseils pour parvenir à changer d’air, même avec un petit budget.

Les voyages n’ont jamais rien eu d’évident pour Nathalie. Pendant son enfance, ses parents parvenaient tout juste à joindre les deux bouts. Après son divorce en 2007, cette femme de Flandre-Occidentale s’est elle-même retrouvée endettée et a basculé dans la pauvreté.

Mère célibataire, elle vit aujourd’hui avec son fils Ilias (8 ans) avec un budget de 40 euros par semaine. « Impossible d’épargner pour partir en vacances. Nous nous limitons à une ou deux journées d’excursion pendant l’été. »

« Gardez une trace de vos dépenses. Renseignez-vous à l’avance sur les prix, puis établissez votre budget jour par jour. »

Nathalie travaille comme bénévole chez Rap op Stap, une agence de voyages pour les personnes ayant peu de moyens. Celle-ci organise des excursions d’une journée dans une ferme ou à Technopolis, mais aussi des voyages plus longs en camping ou en auberge de jeunesse – toujours en Belgique.

« Beaucoup de gens pauvres pensent ne pas avoir droit à des vacances ou des loisirs. Au contraire, elles y ont encore plus droit que les autres. Elles sont constamment stressées, elles doivent tout calculer au centime près. Changer d’air leur permet de déposer un instant cette lourde charge et de se vider la tête. Même si ce n’est que durant deux heures de promenade sur la plage. »

Envie de nager en eau libre ? Voici 7 lieux de baignade en Flandre

Nathalie est heureuse de partager ses cinq conseils avec celles et ceux qui disposent d’un petit budget.

1. Préparez votre excursion

« Quand je pars en balade une journée avec mon fils, je prends tout avec moi. Nourriture, boissons, goûter… Dans les villes ou les parcs d’attractions, tout cela coûte très cher. »

2. Résistez aux tentations

« Je cherche des endroits sans trop de tentations. À Ostende, je ne peux pas me promener sur la digue avec toutes ses boutiques, parce que mon fils me demande : “Maman, je peux avoir ça ? Et ça ?” Ça me fait mal au cœur. Je préfère prendre le bac pour aller de l’autre côté, où il n’y a que la plage et l’eau. En évitant les tentations, j’essaie d’épargner à mon fils la douleur de ne jamais pouvoir acheter quoi que ce soit. Et puis, cela me permet de découvrir des coins sympas. »

3. Assurez-vous d’avoir un endroit où cuisiner

« Si jamais je pars en voyage plusieurs jours, je cherche un hébergement où je peux cuisiner moi-même – par exemple, un camping ou une auberge de jeunesse. En effet, je ne peux pas me permettre d’aller au restaurant. Préparer des spaghettis ou des frites, ça ne coûte pas plus cher en vacances qu’à la maison. »

Cinq endroits magiques où se baigner ce week-end de l’Ascension !

4. Soyez votre propre comptable

« Gardez une trace de vos dépenses. Renseignez-vous à l’avance sur les prix, puis établissez votre budget jour par jour. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises. Imaginez que vous vous retrouviez à la caisse avec un solde insuffisant ! »

5. Visitez des parcs naturels

« Les parcs aquatiques et les villages vacances coûtent beaucoup d’argent. Les enfants peuvent aussi s’amuser dans la nature. On trouve de magnifiques forêts dans le Limbourg, on peut y faire du vélo, plonger dans l’eau… Mon fils était émerveillé. Autrefois, j’associais les vacances à des plages tropicales, mais j’ai été surprise par le nombre de beaux endroits à découvrir en Belgique. »

Partager :
Mots clés :
© DaarDaar ASBL 2021 - Mentions légales - Vie Privée