Daar Daar logo

9 janvier 2019

Un rappeur fait un tollé en Flandre en prenant la défense de son ami proxénète de mineures

Tous les mercredis, notre responsable éditoriale, Joyce Azar, propose dans l’émission Matin Première une chronique vue de Flandre. Une porte ouverte sur l’actualité du nord du pays.

Joyce Azar
Auteur

Un jeune rappeur anversois a fait coulé beaucoup d’encre la semaine dernière au nord du pays, après avoir soutenu, ouvertement et en musique, un proxénète de mineures. 

Le chanteur s’appelle Soufiane Eddyani, il a 20 ans. Son nom ne vous dit sans doute rien, mais en Flandre, l’artiste est aujourd’hui l’un des rappeurs les plus connus. Avec pas moins de 15 millions de vues sur YouTube, le jeune Anversois est particulièrement apprécié par les adolescents. La star est d’ailleurs souvent présentée comme un modèle pour les jeunes. C’était, du moins, avant la parution de son dernier titre:

Le morceau s’intitule « Amigo », Soufiane Eddyani l’a officiellement dédié à son ami d’enfance. Jusqu’ici, rien de choquant, sauf que l’ami en question, surnommé Moreno, a été condamné pour avoir forcé une adolescente de 15 ans à la prostitution. Dans la chanson, Eddyani insinue que son ami n’avait pas le choix car il était fauché, qu’il a agi pour aider sa mère, et qu’il a finalement été incarcéré « à cause du système ».

© DaarDaar ASBL 2017 - Mentions légales - Vie Privée