Homans : « Les scandales à la Publifin ne peuvent pas arriver en Flandre »

6 février 2017 | Auteur : | Temps de lecture : Moins d'une minute

La ministre flamande des Affaires intérieures, Liesbeth Homans (N-VA), a expliqué que les scandales liés aux intercommunales ne pouvaient pas se produire en Flandre. Elle n’est par ailleurs pas en faveur d’une privatisation complète des intercommunales flamandes.

L’affaire Publifin en Wallonie a mis le fonctionnement des intercommunales sous le feu des projecteurs. L’équipe du Zevende Dag (VRT) a invité Liesbeth Homans, la ministre flamande des Affaires intérieures, pour discuter de la situation en Flandre. »Les scandales qui se déroulent maintenant en Wallonie ne peuvent pas se passer en Flandre. Depuis 2001, nous avons un règlement très clair. En Flandre, la valeur des jetons de présence aux réunions est limitée à 205 euros. En Wallonie, on se base encore sur des règles datant des années 80″.

Elle pointe également du doigt la diversité des missions de l’intercommunale liégeoise : « Publifin a par exemple racheté un journal, L’Avenir. Chez nous, les intercommunales s’occupent de dossiers liés à la collaboration entre les communes. Ces excès ne peuvent donc pas se produire. »

La suite chez notre partenaire Flandreinfo.be

Mots clés : ,

Homans : Publifin en Flandre ? Impossible

Flandreinfo.be

Flandreinfo.be est le pendant francophone du site de la VRT DeRedactie.be. Il propose des articles et des vidéos traitant du Nord du pays.

Auteur :
Date de publication : 05/02/2017
Article original : Lire l'article