Daar Daar logo

Après la victoire du Vlaams Belang, le hashtag #allemaalvanbelang devient viral

Photo by Markus Spiske on Unsplash

29 mai 2019

Après la victoire du Vlaams Belang, le hashtag #allemaalvanbelang devient viral

NdlR : entre-temps, le Hashtag a aussi été repris par les supporters du Vlaams Belang.

Temps de lecture: 2 minutes

Un appel pour dénoncer les actes et propos racistes est devenu viral sur le réseau social Twitter, depuis les élections de dimanche en Flandre. “Des conducteurs klaxonnent et lèvent un majeur agressif vers ma mère portant le foulard”, témoigne ainsi Farah. De nombreuses personnes s’inquiètent du résultat des élections et témoignent d’une banalisation du discours ou des actes racistes en Flandre.

Sous le hashtag #allemaalvanbelang, -un jeu de mot entre « tout le monde est important” et « tout le monde est du Belang”- des dizaines de personnes témoignent sur le réseau social avoir été victime ces derniers jours d’actes de racisme.

De nombreuses personnes – issues ou non de l’immigration – expriment leur mécontentement à l’égard des résultats des élections de dimanche et sont préoccupées par la banalisation du racisme dans notre société. « Nous ne pensions pas avoir un tel succès mais pour nous c’était extrêmement important de le dénoncer », disent les initiateurs.

Tous ceux qui ont consulté leur compte Twitter ou Instagram ce mardi auront découvert de nombreux messages sur des actes de racisme et de discrimination. De nombreux témoignages personnels ont été publiés.

Pour l’étudiante Mayada Srouji et la militante des Droits de l’Homme Sarah El Massaoudi, c’était une raison suffisante pour lancer le hashtag #allemaalvanbelang qui a été suivi plus de 1 800 fois dans un court laps de temps. « Le fait que le hashtag soit repris si rapidement par des personnes issues de l’immigration montre à quel point c’était nécessaire d’en parler « , estime Mayada Srouji.

« Il est temps de partager sous le #allemaalvanbelang, ce que nous vivons tous les jours en rue, sur notre lieu de travail, à l’école, dans les transports en commun… parce que nos dirigeants ont choisi depuis des années par leur politique, par les médias et leur silence de tolérer le racisme. Et qui plus est de le nourrir activement ».

La suite chez notre partenaire Flandreinfo.Be

 

© DaarDaar ASBL 2017 - Mentions légales - Vie Privée