Revenu d’intégration contre inscription en maternelle: la proposition de Bart De Wever

10 mai 2018 | Auteur : | Temps de lecture : Moins d'une minute

Tous les mercredis, notre responsable éditoriale, Joyce Azar, propose dans l’émission Matin Première une chronique vue de Flandre. Une porte ouverte sur l’actualité du nord du pays. 

A Anvers, la N-VA voudrait réduire le revenu d’intégration des personnes qui n’envoient pas leur enfant en maternelle. L’objectif serait de pousser les parents d’origine étrangère à inscrire leurs enfants à l’école dès le plus jeune âge. 

D’après le bourgmestre d’Anvers, Bart De Wever, l’intention serait bonne, puisque la mesure permettrait d’augmenter les chances de réussite de ces enfants. Ce serait en quelques sortes un mal pour un bien. 

Selon Bart De Wever, près de 70% des enfants anversois de moins de 9 ans sont d’origine étrangère. Nombre d’entre eux ne parlent pas le néerlandais à la maison et enregistrent donc un retard. Leurs talents ne sont dès lors pas correctement exploités.

Mais aux yeux de nombreux experts, cette mesure ne serait pas réellement efficace pour lutter contre la pauvreté. La suite de la chronique de Joyce Azar sur le site auvio de la RTBF. 

Comme vous le savez, DaarDaar est constamment à la recherche de subsides et d'investisseurs. N'hésitez pas à nous soutenir via virement à DAARDAAR ASBL BE13 1430 9380 2539 ou via Paypal

Mots clés : , , , ,

(cc) Pixabay

La Premiere RTBF

Auteur :
Date de publication : 09/05/2018
Article original : Lire l'article