Daar Daar logo

18 octobre 2016

Le CD&V et le CDH reforment un seul parti

NB : CDH est le nom d’un parti local, le Christen Democraten Hoeselt, nos excuses pour ce quiproquo

Les chrétiens-démocrates s’uniront en vue des prochaines élections communales de 2018 à Hoeselt, et ce après 20 ans de discussions. Les deux partis, qui s’étaient fâchés notamment à cause de l’ex-bourgmestre Fons Capiot (CDH), se sont présentés à l’électeur en ordre dispersé en 2000, 2006 et 2012. « Les choses ont changé. La liste portera certainement le nom du CD&V et, en ce qui nous concerne, la collaboration actuelle du CD&V avec le parti local BEST pourra aussi se poursuivre », affirment les deux présidents, Gerard van Rens (CDH) et Gust Ketelslegers (CD&V).

« Jadis, j’étais actif au sein du CDA (Appel chrétien-démocrate) à Maastricht, et j’habite désormais à Hoeselt. Je ne suis donc pas « contaminé » par les conflits internes du passé. Je me suis présenté sur les listes en tant que chrétien-démocrate en 2012, aux côtés de Fons Capiot. L’existence, à Hoeselt, de deux partis partageant les mêmes idées et la même vision m’a surpris. C’est absurde, non ? » raconte le président du CDH local, Gerard Van Rens (69 ans).

« Ce sont des conflits du passé qui ont empêché toute réconciliation entre chrétiens-démocrates. Dès lors, le président du CD&V Gust Ketelslegers et moi-même, qui n’étions pas impliqués dans ces conflits, avons entamé des concertations l’année passée. Le but était d’établir un débat franc et ouvert, et nos membres ont décidé de ne former qu’une seule liste, baptisée CD&V Hoeselt. »

Là où tout a basculé

Gust Ketelsegers (CD&V) : « Je suis président de la section locale depuis 9 ans, et j’ai assisté à un recul permanent du CD&V aux élections communales. Tout a changé aux dernières élections provinciales, où nos résultats ont dépassé en pourcentage la moyenne provinciale. Cela signifiait que le CD&V pouvait avoir plus de poids à Hoeselt, mais à condition d’unir nos forces. Si le CDH, le CD&V et BEST se présentent ensemble, nous aurons, avec le même nombre de voix que maintenant, au moins un siège de plus que les huit que nous occupons actuellement. Avec mon parti, j’aimerais gagner et aller de l’avant. Carine Moors (CD&V) et Fons Capiot (CDH) ont décidé de faire table rase du passé. Désormais, nos regards se dirigent vers un avenir commun. Le plus important, c’est de travailler main dans la main, et c’est pourquoi rien n’a encore décidé à propos des places sur la liste. D’ailleurs, la confection des listes dépend aussi de la poursuite ou non de la collaboration entamée en 2012 entre le CD&V et BEST. »

Carine Moors (CD&V) et Fons Capiot (CDH), poids lourds des deux partis, confirment la fusion. « Mais ce sont nos présidents qui se chargeront de la communication. »

BEST n’aime pas les belles-mères

Et que pense le parti BEST de ce projet ? Serge Voncken, fondateur de BEST et conseiller communal : « Nous avons été informés de la réorganisation du CD&V. Nous ne nous opposons pas à une poursuite de notre collaboration, mais ce n’est pas pour autant que je deviendrai CD&V. J’ai quitté le parti Nieuw parce que je ne voulais pas de la N-VA comme belle-mère nationale. Par conséquent, il faudra encore discuter d’une éventuelle collaboration à l’avenir. »

[jetpack-related-posts]

© DaarDaar ASBL 2017 - Mentions légales - Vie Privée