Daar Daar logo

« 150 ha de forêt sur 308 communes ? Très mauvaise idée. »

(cc) jean-marc

3 novembre 2015

« 150 ha de forêt sur 308 communes ? Très mauvaise idée. »

Temps de lecture: 2 minutes

L’humoriste Wouter Deprez fustige la dernière trouvaille en date de Joke Schauvliege (CD&V). Pour apaiser le tintamarre autour du fonds de compensation des forêts, où huit millions d’euros sont actuellement bloqués, la ministre flamande de l’Environnement a annoncé vouloir répartir la somme entre toutes les communes de Flandre. « J’aime bien les bosquets, mais est-il vraiment judicieux d’en disséminer des centaines dans toute la Flandre ? », s’interroge-t-il.

Le « boscompensatiefonds » est un fonds flamand destiné à la reforestation : de l’argent doit y être versé lorsqu’une forêt est abattue et la somme est ensuite réinvestie pour replanter des arbres, ailleurs sur le territoire. La manne s’élève aujourd’hui à huit millions d’euros, car cet argent n’a jamais été utilisé, a fait remarquer Wouter Deprez il y a quelques semaines.

Joke Schauvliege, la ministre compétente, a refilé la patate chaude à sa collègue du Budget, Annemie Turtelboom (Open Vld). Selon les règles budgétaires européennes, le fonds ne pouvait soi-disant être libéré que si l’argent y avait été déposé la même année. Impossible donc d’utiliser la manne cumulée. Contestant l’argument, Turtelboom a indiqué que Schauvliege ne lui avait jamais demandé de pouvoir en bénéficier.

Un demi-hectare par commune

« Une forêt de 150 ha, ce n’est déjà pas énorme. Pourquoi vouloir morceler cette superficie en 300 bosquets ? » Wouter Deprez

Dans un entretien accordé ce week-end au quotidien Het Belang van Limburg, Schauvliege s’est dite lasse de la discussion. Elle souhaite répartir les 8 millions du fonds entre toutes les communes de Flandre, en fonction de divers critères : nombre d’habitants, superficie, espace disponible. Cette décision doit encore être approuvée, mais « dans la mesure où tout le monde est d’avis que l’argent doit être consacré le plus rapidement possible à ce pour quoi il est destiné, cela ne devrait pas poser de problème. »

S’il se réjouit de voir cet argent débloqué, comme on peut le lire sur sa page Facebook, Wouter Deprez trouve en revanche que le répartir entre 308 communes est une ineptie. « Une. Très. Mauvaise. Idée. », a-t-il notamment commenté. Selon lui, huit millions d’euros équivalent à 150 hectares (ha) de forêts. « Si vous divisez ces 150 ha en 308 communes, chacune d’elles ne pourra planter qu’un demi-hectare, soit 5 000 m². Sans compter qu’il faudra contrôler 300 communes pour s’assurer que l’argent a été utilisé à bon escient. Et puis, certaines administrations n’ont que faire de la reforestation. »

« Pourquoi diviser une forêt en 300 bosquets ? »

« J’aime bien les bosquets, mais est-il vraiment judicieux d’en disséminer des centaines dans toute la Flandre ? Une forêt de 150 ha, ce n’est déjà pas énorme. Pourquoi vouloir morceler cette superficie à ce point ? De plus, les communes intéressées peuvent solliciter des subsides via la partie non bloquée du fonds. Rappelons à ce titre qu’en 2014, la ministre n’était pas parvenue à réunir suffisamment de demandes. »

L’humoriste l’invite donc à partager une deuxième tasse de thé. « Pour fêter le déblocage du fonds, mais surtout pour réfléchir ensemble à de meilleures façons de dépenser ces huit millions. »

Tommy Thijs
Article en V.O. sur De Morgen
Traduit du néerlandais par Guillaume Deneufbourg

Mots clés :
© DaarDaar ASBL 2017 - Mentions légales - Vie Privée