Un Néerlandais déplace les frontières pour que son café devienne belge

12 juin 2016 | Auteur : | Temps de lecture : Moins d'une minute

Supporter de l’équipe des « Diables rouges », un gérant de café de Maastricht a voulu marquer à sa manière son attachement au plat pays: il s’est amusé à modifier lui-même le tracé de la frontière pour que son café devienne belge, le temps de l’Euro-2016. Un article de notre partenaire Flandreinfo.be

« Au départ, j’étais triste que les Pays-Bas ne participent pas à l’Euro, mais je suis supporter de la Belgique et j’ai voulu la soutenir de manière ludique et chouette », a expliqué Coen Smits, 32 ans, gérant du café De Pepel depuis quatre ans.

Avec quelques habitués, le patron de bistrot a donc eu l’idée de déplacer, symboliquement et d’environ 300 mètres, les poteaux délimitant la frontière entre les deux pays juste devant son café, désormais situé dans le plat pays.

Le maire de la commune belge voisine a accueilli de bon coeur ces nouveaux compatriotes provisoires, et les 1.420 personnes résidant dans la zone, en inaugurant officiellement les répliques des deux poteaux délimitant la nouvelle frontière, a rapporté le quotidien flamand Het Laatste Nieuws.

Frontière déplacée

Flandreinfo.be

Flandreinfo.be est le pendant francophone du site de la VRT DeRedactie.be. Il propose des articles et des vidéos traitant du Nord du pays.

Auteur :
Date de publication : 12/06/2016
Article original : Lire l'article