Daar Daar logo

Flamands, séparatistes et supporters du Standard

Crédit photo : Claude Lepère

2 septembre 2020

Flamands, séparatistes et supporters du Standard

Interview originale publiée le 20 août 2020 sur le blog des supporters du Standard de Liège, ReviensChezNous.be. DaarDaar remercie l’auteur pour son aimable collaboration.

Temps de lecture: 3 minutes

Interview

Koen Albregts est membre du club de supporters (N.D.L.R.: du Standard de Liège) Roodhemden Rekem. Avec ses potes, il participe aux déplacements européens.

Avec tout ce qu’on entend sur le communautaire en Belgique, t’es courageux d’oser supporter le Standard en Flandre…

Ça m’est égal. A une certaine époque, quelques Limbourgeois ont contribué à gagner le titre, je pense notamment à Eric Gerets. Cette affection pour le Standard a toujours existé auprès des amateurs de foot limbourgeois.

Huub Broers, ex-sénateur/bourgmestre NV-A des Fourons, tu le vois en rouge dans les tribunes du Standard. Pourtant, il est certainement d’accord avec le premier point qui figure dans le programme de la NV-A. Personnellement, je ne suis pas séparatiste.

« J’ai gagné un bac de bières pour avoir affiché le lion limbourgeois lors d’un déplacement européen du Standard en Suède ! »

Au Limbourg, nous avons aussi un lion. J’avais emporté ce lion rouge pour un match d’Europa League à Elfsborg. J’avais parié un casier de bières avec des potes. J’ai accroché le drapeau dans la tribune qui nous était réservée et mon objectif était que la télévision suédoise filme cette image pour qu’elle soit visible jusqu’en Belgique. J’ai réussi.

Quelle est l’image du Standard en Flandre ?

Je pense que c’est similaire à ce que les gens pensent en Wallonie. C’est une équipe qui se bat, jusque la dernière minute. Qui joue sur sa combativité et pas seulement sur la technique et nous on aime ça.

Combien de Flamands y a-t-il dans les tribunes du Standard ?

Il y en a déjà 4.000 rien que parmi les abonnés, soit presque 20% de tous les abonnés ! Et ils ne viennent pas seulement du Limbourg, tu en as jusque Ypres. Par exemple Yves Leterme, tu peux aussi le voir dans les tribunes. A côté de ça, tu as aussi des Flamands qui achètent un ticket pour venir voir un match de temps en temps. Les top clubs en Belgique ont des supporters sur l’ensemble du territoire, du coup le Standard aussi.

Quels sont les clichés sur les Francophones que le Standard contribue à véhiculer ?

Il n’y a pas de préjugés sur le Standard. C’est un club puissant et qui se bat. Certains font peut-être référence à des préjudices contre les supporters de la tribune 3 qui seraient violents. Mais c’est aussi le cas du noyau dur d’Anvers, Genk ou Bruges. Il n’y a donc pas vraiment de différence.

« Mon pire souvenir ? Le tifo avec Steven Defour décapité en tribune 3… »

Le football a-t-il quelque chose à voir avec la politique ?

C’est quoi la politique ? Cela existe dans la culture, l’économie et donc aussi dans le sport. Il y a toujours des choix qui doivent être faits et les clubs ont-ils un rôle social à jouer ? Ou pas ? Tous les avis existent aussi dans la société. La politique joue donc un rôle dans un club de foot si tu la regardes sous cet angle. Mais pas au sens de parti politique.

Quel est ton pire souvenir de supporter du Standard ?

Je n’en ai qu’un : le tifo avec Steven Defour décapité en tribune 3. A ce moment je me suis dit, ce n’est plus pour moi. Je me tire.

Que penses-tu des supporters de Malines qui ont sauvé leur club ? Est-ce que c’est similaire à ce que les Socios voulaient faire au Standard ou bien ça n’a rien à voir ?

Oui c’est pareil. Les supporters de Malines ont un droit de veto sur le matricule, le nom, les couleurs du club et le logo. Si tu regardes les matchs à domicile, les joueurs portent le maillot avec les rayures verticales rouges et jaunes. Ce n’est pas l’idéal pour voir les sponsors à l’écran mais c’est la volonté des supporters. Hélas, ils n’ont pas pu empêcher les dirigeants d’acheter d’autres équipes il y a deux ans, tu connais l’histoire.

« Regarde ce qui s’est passé au Real Madrid, les Socios ont empêché qu’on enlève la croix sur la couronne de leur logo »

Comment les supporters peuvent-ils influencer la gestion d’un club ?

Comme les supporters de Malines, les Socios du Standard peuvent défendre l’identité du club. C’est la première priorité. Cela peut paraître fou mais regarde ce qui s’est passé au Real Madrid. Sur leur logo, il y a une croix sur la couronne en référence au roi d’Espagne. Les nouveaux propriétaires du Moyen-Orient voulaient que la croix disparaisse.

Les supporters peuvent veiller à ce que la gestion du club respecte les principes de bonne gouvernance comme c’est le cas pour une entreprise, une asbl ou une entreprise publique. Ce sont toujours les mêmes principes qui reviennent. Les dirigeants doivent être transparents, ceux qui ont un mandat doivent être responsables, rendre des comptes. Ils ne peuvent pas prendre des décisions qui mettraient l’avenir du club en péril. Les supporters peuvent jouer un rôle à ce niveau.

Pronostic pour ce championnat?

Avec le noyau actuel, on est bon pour le top 4. On verra fin septembre en fonction des arrivées et des départs. Avec une bonne gestion, le club doit avoir les moyens d’aligner une équipe compétitive et au besoin faire les ajustements nécessaires en janvier. Nous, supporters, sommes privés de tribune pour faire passer nos messages mais il nous reste les réseaux sociaux pour faire comprendre qu’on suit tout ça de près!

© DaarDaar ASBL 2017 - Mentions légales - Vie Privée