Une « Police du Genre » pour lutter contre les discriminations

10 juillet 2015 | Auteur : | Traducteur : Flandreinfo.be | Temps de lecture : Moins d'une minute

L’ombudsman flamand, Bart Weekers, pourra dorénavant aussi intervenir suite à une plainte pour discrimination fondée sur le genre. L’information est révélée dans le quotidien De Standaard, ce jeudi. Une personne qui estime être discriminée sur base sexuelle ou de ses préférences sexuelles pourra s’adresser à la « police du genre ».

police genre« Cette police pourra intervenir par exemple si une femme est licenciée par son employeur parce qu’elle est enceinte » explique Bart Weekers, l’ombudsman flamand.

« Cette femme pourra bénéficier du soutien de l’ombudsman afin de régler ce conflit et bénéficier d’un conseil au tribunal ». Autre exemple, deux jeunes hommes estiment avoir été victimes de discrimination de la part d’un conducteur de bus. Ils étaient en train de s’embrasser quand le bus leur est passé sous le nez alors qu’ils attendaient pourtant à l’arrêt ».

Des WC neutres pour les transgenres

La Flandre veut, à l’avenir, également installer des toilettes neutres dans ses bâtiments officiels pour que les transgenres puissent se sentir à l’aise. L’information est révélée jeudi par De Standaard et Het Nieuwsblad.

Mots clés : 

Flandreinfo.be

Flandreinfo.be est le pendant francophone du site de la VRT DeRedactie.be. Il propose des articles et des vidéos traitant du Nord du pays.

Traducteur : Flandreinfo.be
Auteur :