Pas de PV grâce à une faute de traduction !

28 juin 2016 | Auteur : | Temps de lecture : Moins d'une minute

Un habitant de Louvain a échappé à une amende parce qu’il connaissait mieux la législation routière que l’administration de nombreuses villes et communes. Le règlement pour le gestionnaire des routes stipule que les poteaux de signalisation doivent être oranges, tout comme le dos de ces panneaux. Mais c’est loin d’être le cas partout. L’homme en infraction a contesté son PV sur base de cette loi de 1976 et a obtenu gain de cause.

« Il s’agit d’une traduction de mauvaise qualité d’un règlement en français », estime Dirk Robbeets, l’échevin des travaux publics de Louvain. Il a pris la décision de faire repeindre tous les panneaux tout en avouant qu’« il ne s’agissait pas d’une bonne solution à long terme ».

Une vidéo de notre partenaire Flandreinfo.

PV, amende, sécurité routière

Pixabay

Flandreinfo.be

Flandreinfo.be est le pendant francophone du site de la VRT DeRedactie.be. Il propose des articles et des vidéos traitant du Nord du pays.

Auteur :

Article original : Lire l'article