Les étudiants de Leuven et Louvain-la-Neuve à nouveau réunis

26 avril 2017 | Auteur : | Temps de lecture : 2 minutes

Le 3 mai prochain, les deux universités organisent la 15e édition du « Bike&Run », une course reliant Leuven à Louvain-la-Neuve. Cette année, une action symbolique est lancée par l’association Louvain Meets Leuven. Objectif: créer des liens entre les étudiants francophones et néerlandophones.

Environ 550 participants sont attendus à cette course à pied et à vélo de 34 km, organisée par les services sport de l’UCL et de la KULeuven. Fait marquant pour cette nouvelle édition, les associations Louvain meets Leuven et Kot Verdom ont appelé les étudiants à courir avec un binôme provenant de l’autre côté de la frontière linguistique. Leur objectif premier: créer des liens entre les étudiants francophones et néerlandophones. Une démarche plus que symbolique, à un an du 50e anniversaire de la dissociation linguistique des deux universités. 

« Si, à mes yeux, il n’existe plus aucune rancune communautaire au sein de la jeune génération, il subsiste toutefois des préjugés profondément ancrés qui perdureront aussi longtemps que les jeunesses francophones et néerlandophones vivront dans deux mondes hermétiquement séparés », souligne François-Guillaume Eggermont, président de Louvain meets Leuven. Son organisation, qui se présente comme apolitique et bilingue, a été crée en octobre 2015 avec pour but de briser le mur communautaire et combler le fossé linguistique et culturel. 

A l’heure actuelle, cinq ou six binômes mixtes se sont inscrits pour la course. « C’est peu, mais il faut savoir qu’il n’est pas évident de courir auprès d’un étudiant qu’on ne connait pas, car la course est très longue », explique le président de Louvain meets Leuven. 

Pour susciter la rencontre, l’association mise toutefois sur d’autres actions ludiques: le 3 mai prochain, elle animera plusieurs activités pour engendrer des échanges amicaux entre les deux communautés estudiantines. A l’arrivée de la course, elle proposera ainsi des défis qui devront être relevés par des binômes mixtes, l’objectif demeurant la création de nouveaux liens. « Il faudra que les étudiants trouvent pour chaque défi un partenaire différent provenant de l’autre communauté linguistique. On désire de cette façon inciter les étudiants à se mélanger. A la fin du concours, une coupe de l’amitié sera remise aux participants qui auront remporté le plus de défis bilingues », précise François-Guillaume Eggermont. 

Cette initiative rejoint d’autres activités organisées chaque quadrimestre par Louvain meets Leuven, et liant à chaque fois deux projets similaires dans les deux villes universitaires. « En effet, rares sont les occasions qu’offrent les mouvements de jeunesse, la presse, les écoles, ou les mouvements politiques pour entrer en contact l’un avec l’autre. Or, selon moi, ce qui les unis est encore plus fort que ce qui les distingue », estime François-Guillaume, ayant lui-même étudié tant à la KULeuven qu’à l’UCL. 

Plus d’info sur Louvain meets Leuven et sur la course « Bike&Run »

 

Mots clés : , , , ,

DaarDaar

DaarDaar c'est le meilleur de la presse flamande en français. Nous rassemblons pour vous, chaque jour, les meilleurs articles et éditos de la presse flamande, accessibles en quelques clics.

Auteur :