2015, année insolite

23 décembre 2015 | Auteur : | Temps de lecture : 3 minutes

La Belgique est le pays du surréalisme par excellence. Quel autre pays aide-t-il son voisin à arrêter les pickpockets ? Dans quel autre pays la police utilise-t-elle un terminal de paiement qui ne fonctionne pas pour sanctionner la consommation de drogues lors d’un festival ? Dans quel autre pays un ministre doit-il emprunter une chemise propre à son homologue pour effectuer une visite officielle ? Retrouvez d’autres actualités insolites de 2015 en consultant notre rétrospective.

Un doctorat consacré aux homosexuels musulmans

Wim Peumans, 30 ans et fils du président du parlement flamand Jan Peumans [ndrl: membre de la N-VA], est allé à la rencontre de musulmans qui ont émigré vers la Belgique en raison de leur préférence sexuelle : « Les musulmans préfèrent dissimuler leur homosexualité de peur de perdre leur famille. Le problème se pose surtout chez les femmes », souligne Peumans qui rédige sa thèse de doctorat sur le sujet.

La police de Hasselt lutte contre les pickpockets à Berlin

Les voleurs à la tire ont fait des affaires en or lors de la finale de la Ligue des Champions à Berlin : sur les 100 000 supporters de la Juventus et de Barcelone, plus de 300 ont été dépouillés dans la capitale allemande. Mais grâce à l’intervention de Jill Liberloo et de ses deux collègues limbourgeois de la police fédérale, tous les malfaiteurs ne sont pas rentrés chez eux avec leur butin. Nos experts belges ont procédé à 21 arrestations et passé les menottes à 8 détrousseurs. Un beau résultat : on comprend que la police allemande fasse souvent appel à l’efficacité des renforts limbourgeois.

On a perdu la valise de Geert Bourgeois

Il n’y a rien de plus pénible qu’une compagnie aérienne qui perd vos bagages. C’est pourtant ce qui est arrivé au ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA) et à son entourage. Sa visite à la Grande Muraille de Chine en juin s’est donc faite avec le costume qu’il avait mis pour le voyage depuis la Belgique. On lui a au moins trouvé une chemise neuve…

Drogues au Pukkelpop: une histoire bien belge

Annoncée à grands coups médiatiques, l’opération policière de lutte contre la drogue au festival Pukkelpop a fait un flop. Et les raisons sont belges au possible: le terminal Bancontact mis en place pour permettre aux agents de sanctionner directement la possession de stupéfiants ne fonctionnait pas. « L’appareil n’était pas muni de la bonne puce », peut-on lire sur le site de Newsmonkey.

Vous avez dit flamingants de gauche?

L’information est parue en septembre dans le quotidien De Standaard : plusieurs nationalistes du Mouvement flamand (Vlaamse Beweging) ont décidé de former une nouvelle branche, baptisée VLinks. Ses adhérents défendent une politique flamingante « sociale, de gauche et progressiste ». La nouvelle en a surpris plus d’un. Pourtant, ce genre de formation n’est pas une première dans le nord du pays. Analyse de Joyce Azar, fondatrice de DaarDaar.

Tomorrowworld: le rêve tourne au cauchemar

Des milliers de fêtards participaient au festival Tomorrowworld, la version américaine de Tomorrowland qui se tenait à Chattahoochee Hills, près d’Atlanta. Ils ont été littéralement pris en otage par les organisateurs. Après avoir été contraints de parcourir quelque 12 kilomètres à pied, les festivaliers ont été tout bonnement abandonnés à leur triste sort sous la pluie, sans nourriture, sans eau, sans abris et sans vêtements adaptés. Nombre d’entre eux ont dû dormir dans la boue le long de la route. Les dix mille détenteurs d’un billet pour le dimanche ont ensuite appris, le matin même, qu’ils n’auraient pas accès au site. Pour sûr, l’affaire ne restera pas sans suite : les États-Unis, ce n’est pas la Belgique, et les victimes de ce fiasco ont d’ores et déjà décidé d’unir leurs forces pour intenter un procès contre les organisateurs.

Les nouvelles K3 mettent la Flandre en émoi

C’est un véritable phénomène en Flandre et aux Pays-Bas. Le succès était une nouvelle fois au rendez-vous le 7 novembre : pas moins de 3,6 millions de téléspectateurs ont regardé l’émission organisée par VTM et une chaîne néerlandaise pour sélectionner les trois nouvelles chanteuses du célèbre groupe K3. Retour sur l’histoire d’un trio musical qui charme petits et grands.

Durant la période des fêtes de fin d’année, DaarDaar vous propose chaque jour une rétrospective sur un thème qui a marqué 2015, une sélection qui provient des nombreux articles que nous avons pris soin de traduire pour vous tout au long de l’année.

Mots clés : ,

DaarDaar

DaarDaar c'est le meilleur de la presse flamande en français. Nous rassemblons pour vous, chaque jour, les meilleurs articles et éditos de la presse flamande, accessibles en quelques clics.

Auteur :