Cartoon choc: le vice-président des jeunes N-VA contraint de démissionner

18 mai 2017 | Auteur : | Temps de lecture : 1 minute

Mercredi dernier, Naomi Stocker, une étudiante de gauche à l’Université libre néerlandophone de Bruxelles (VUB), a déposé plainte à l’encontre de Dylan Vandersnickt, vice-président des jeunes N-VA. Ce dernier avait publié sur Facebook un montage photo sous forme de cartoon où l’étudiante était victime de viol. Dylan Vandersnickt a depuis été poussé vers la sortie. 

Le montage, publié samedi soir par Dylan Vandersnickt, dépeint le personnage d’animation Pepe la grenouille, mascotte de l’extrême droite aux États-Unis, habillé en musulman en train de violer une fille. Le vice-président des jeunes N-VA a collé une photo de Naomi Stocker sur le visage de la fille blonde violée. Dans ce cartoon, on voit également l’exécution d’un autre étudiant de gauche avec le texte suivant : « Refugees welcome. Cultural enrichment assured » (Bienvenue aux réfugiés, enrichissement culturel assuré).

« Quand je l’ai vu pour la première fois, j’étais morte de honte. C’est extrêmement intimidant et blessant », a réagi l’étudiante membre de la Comac (mouvement de jeunesse proche du PTB) dans une vidéo publiée par la VRT. « Ne se rend-t-il pas compte qu’il est en train de banaliser la haine envers les étrangers, le viol et le meurtre ? » 

Selon la jeune fille, ce n’est pas la première tentative d’intimidation contre elle et Yassin, l’autre étudiant représenté sur le cartoon. La semaine dernière, ils ont ainsi retrouvé des affiches de menace sur la porte de leur kot. D’après l’étudiante, il s’agirait d’une réaction par rapport à l’action de protestation menée par la Comac contre la politique d’asile menée par le secrétaire d’État Theo Francken (N-VA). 

Démission

Peu après la plainte déposée par Naomi Stocker, les jeunes N-VA ont pris leur distance par rapport au dessin publié. Dylan Vandersnickt a pour sa part présenté ses excuses. 

Un acte insuffisant puisque le jeune vice-président semble finalement avoir été poussé vers la sortie. « Nous déplorons cette publication Facebook, qui reflète un manque de respect et va à l’encontre des valeurs que nous portons au sein des jeunes N-VA » a réagi dans un communiqué le président des jeunes N-VA, Tomas Roggemans. « Nous ne désirons pas faire de la politique de cette façon », a-t-il conclu. 

Mots clés : , , , , ,

(c) capture d’écran VRT Nieuws

DaarDaar

DaarDaar c'est le meilleur de la presse flamande en français. Nous rassemblons pour vous, chaque jour, les meilleurs articles et éditos de la presse flamande, accessibles en quelques clics.

Auteur :