Mais pourquoi Paul Magnette refuse-t-il de s’exprimer à la VRT ?

23 juin 2017 | Auteur : | Traducteur : Eric Steffens | Temps de lecture : 1 minute

Pieterjan De Smedt est reporter politique à l’émission « Terzake »

Cher monsieur Magnette,

Cette semaine nous vous attendions dans le célèbre couloir qui sépare la RTBF et la VRT (au boulevard Reyers). Une passerelle édifiée dans les années 60 et qui est la ligne de séparation entre les deux chaînes publiques de ce pays.

Vous vous rendiez dans les studios de la RTBF mais vous n’avez pas voulu traverser le couloir pour vous rendre dans le studio de l’émission Terzake. Nous n’avons pas eu d’autres choix que de vous interviewer rapidement en marchant. Très vite, il y a eu des réactions sur Twitter : « L’interview de Magnette aura durée 300 mètres ».

Monsieur Magnette, nous ne comprenons pas. Peut-être avez-vous actuellement d’autres préoccupations mais vous refusez systématiquement de venir dans notre studio.

Notre service d’archives a retrouvé la trace de votre dernier passage et c’était en 2012, c’était encore notre ancien décor.

D’innombrables fois nous avons appelé votre porte-parole. Dans le meilleur des cas sa réponse était « désolé » (en français dans le texte) mais souvent il n’y avait même pas de réponse.

Nous comprenons très bien que les hommes politiques soient très occupés mais depuis toutes ces années un passage en studio aurait tout de même été possible ?

N’avez-vous donc jamais de temps à nous consacrer ? Parfois pourtant lors de l’affaire du CETA nous avons pu venir vous rencontrer. Mais vous n’êtes pas venu dans notre studio.

Même à l’étranger votre attitude a fait froncer les sourcils. Je cite un Tweet du journaliste néerlandais Jaap Jansen (qui est suivi par 60.000 personnes) : « Dans le bâtiment de la radio-télévision publique en Belgique il y a une ligne qui marque la frontière entre Néerlandophones et les Francophones. Certains hommes politiques refusent de la franchir ».

Mais vous n’êtes pas le seul. Quand avons-nous eu la chance d’avoir madame Onkelinx (qui a été durant des années ministre fédéral) dans nos studios ? Même monsieur Vervoort (ministre-président de la région bilingue de Bruxelles-capitale) ne veut pas franchir le couloir.

Idem pour monsieur Mayeur (ex-bourgmestre de la capitale bilingue). Nous n’avons pas eu beaucoup plus de chance avec son successeur monsieur Close. Il avait accepté une seule fois avant de se rétracter. Depuis sa porte-parole ne répond même plus à nos appels. Pourtant monsieur Close répond à de nombreuses sollicitations des médias francophones.

[La suite de cet article est à découvrir gratuitement et en français sur le site de notre partenaire Flandreinfo.be]

Mots clés : ,

Paul Magnette refuse d'aller à la VRT

Photo Twitter [Pieterjan De Smedt]

De Redactie

Deredactie.be est le site d'information de la VRT, la radio télévision publique flamande basée à Bruxelles.

Traducteur : Eric Steffens
Auteur :
Date de publication : 23/06/2017
Article original : Lire l'article