Karel Verhoeven

L’État a commencé par subventionner lourdement l’octroi de voitures de luxe et de cartes carburant. Mais alors que les routes se congestionnent, que le nombre d’accidents continue de connaître de sommets et que la qualité de l’air est devenue la pire d’Europe, il ne supprime pas ces subventions. Non : il en accorde désormais également aux voitures virtuelles.

Lire plus

Karel Verhoeven estime que le gouvernement entretient à tort une culture de la défiance envers ses citoyens. Il invite nos ministres à garder la tête froide : « ce n’est pas rendre service à une société libre et déjà soumise à de telles pressions que de brandir la menace d’écoutes et de poursuites. »

Lire plus